Paris 6e : Nicolas et Gilles Vérot vus par Maurice Rougemont

Article du 12 mars 2021

Gilles Vérot, rejoint par son fils Nicolas, mène désormais la maison qui porte son nom sur le mode du duo père/fils. Notre photographe complice, Maurice Rougemont, nous dit tout, en mots et en images…

Nicolas et Gilles Vérot © Maurice Rougemont

Voyez ces deux jeunes gens :  sont-ils attendrissants, le père et le fils ? On dirait les véritables inventeurs du pâté en croûte. Le Saint-Esprit leur a donné la sagesse et le savoir de fabriquer la terrine de poulette, comme celle de joue de bœuf, le fromage de tête et même l’andouille rustique. Tout cela est mitonné à la main, dans le respect des règles anciennes et un joli tourbillon de fumée, au plus secret d’une ruelle d’Ivry-sur-Seine d’où l’on pourrait voir surgir Léo Malet avec sa pipe ou Robert Doisneau avec son appareil photo malicieux. Mais toutes ces merveilles sont-elles pour les gens des venelles périphériques ? Que nenni ! Elles partirons bientôt vers les beaux quartiers, la rue de Rennes, les Champs-Elysées. Poètes de banlieue si vous saviez !

Maison Vérot

3, rue Notre-Dame des champs
Paris 6e
Tél. 01 45 48 83 32
Horaires : 8h30-20h
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche
Fermeture annuelle : Pâques, août
Métro(s) proche(s) : Saint-Placide
Site: www.verot-charcuterie.fr

 

A propos de cet article

Publié le 12 mars 2021 par
Catégorie : Produits Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !