Paris 6e : Apollonia Poilâne vue par Maurice Rougemont

Article du 6 mars 2021

Poilâne, père et fille : la boutique continue. Maurice Rougemont, notre photographe complice, qui a bien connu Lionel, se penche aujourd’hui sur Apollonia…

Apollonia Poilâne © Maurice Rougemont

Retour dans l’arrière boutique de la boulangerie Poilâne. Cette pièce secrète où l’on était parfois invité pour un café et une tartine. Rencontre avec Apollonia Poilâne, élégante dans son austère blouse de travail. J’ imagine le roman d’une frêle jeune diplômée d’Harvard devenue boulangère rue du Cherche-Midi. En bas, dans le fournil, les grosses miches tamponnées d’un P digne de Sergent Major sortent de la bouche en feu du four estampillé Mousseau, « fabriquant à Paris, 1859« . Dans la rue, consigne oblige, les habitués ne rentrent que deux par deux. Je repense à une photo des Izveztia ou de la Pravda des années quatre-vingt où l’on voyait une queue de clients sur le trottoir avec une légende qui dénonçait la misère des Parisiens manquant de pain…

Boulangerie Poilâne

8, rue du Cherche-Midi
Paris 6e
Tél. 01 45 48 42 59
Horaires : 7h15-20h.
Fermeture hebdo. : Dimanche
Métro(s) proche(s) : Saint-Sulpice, Sèvres-Babylone
Site: www.poilane.fr

 

A propos de cet article

Publié le 6 mars 2021 par
Catégorie : Produits Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !