> > > > La Cantine du Troquet Rungis
3

La Cantine du Troquet Rungis

« Rungis : exquise Cantine ! »

Article du 17 janvier 2021

Stéphane Bertignac aux fourneaux © GP

Cette perle bistrotière du marché de Rungis, on l’a découverte à ses débuts, il y a quatre ans déjàChristian Etchebest, qui gère quelques tables de copains de bon ton, toutes savoureuses et conviviales sur le même thème et portant le même nom, rue de l’Ouest et rue Daguerre dans le 14e, Dupleix dans le 15e, rue du Cherche Midi dans le 6e, ainsi qu’à Pau, a en fait une sorte d’ilôt design, en angle du pavillon bio. Aux fourneaux, son chef associé Stéphane Bertignac, qui travailla avec Christian Le Squer, mène la danse avec sérieux.

Le décor © GP

Par les temps qui courent, et profitant de la dérogation gouvernementale qui permet à Rungis de nourrir ses protagonistes, vendeurs et acheteurs, cette « Cantine » là devient une providence. On y redécouvre, avec les gestes barrières adéquats plus des distances nécessaires, un esprit de convivialité qui se perd hélas en ces temps très incertains de semi-confinements. Muni d’une carte d’acheteur, on peut accéder à ce bel espace design façon loft XXL avec son bar, sa cave apparente avec ses bouteilles chiffrées sous vitres, lorgner sa carte à l’ardoise alléchante qui rappelle l’esprit Etchebest tel qu’on l’aime.

Oeuf mollet et lentilles © GP

Au programme, du bon, du fin, du très bon : crème de potimarron au chorizo, harengs pommes à l’huile, œuf mollet aux lentilles du Puy et condiments, pâté en croûte de canard évidemment « fait maison », œuf mayo, oreilles de cochon grillées au pistou et piment d’Espelette, saucisse de Morteau et purée de pois cassé ou encore saint jacques en carpaccio rafraîchies au citron font des entrées de classe.

Pâté en croûte de canard © GP

On y ajoute des plats sérieux, marins (saint-jacques snackées et timbale de macaroni, haddock poêlé au beurre nantais et pousses d’épinards ou filet de dorade au jus de bouillabaisse) ou carnassiers (entrecôte de veau pommes Darphin, poitrine de cochon snackée et purée de patates douces, joue de bœuf et polenta crémeuse) flanquée d’une purées de pommes de terre au basilic, de tomates en fricassée et de frites taillées large.

Haddock au beurre nantais © GP

En prime, les desserts fort soignés d’une jeune pâtissière, Céline Leroy, qui a fait de grandes maisons, comme le Gavroche à Londres et Guy Savoy à Paris. Ainsi l’entremet croustillant au chocolat et noisette, les galettes des rois au chocolat et sa glace, le riz au lait sauce caramel laitier ou encore la jolie salade de fruits frais. Et l’on n’oublie pas le coup de chapeau au choix de vins maison, fort éclectique, comme le Gayda viognier du pays d’Oc vif et frais, le riche La Motte de Clément-Pichon en haut médoc, royal en 2012 et l’amusant Osez l’Escudé demi-sec, colombard du Béarn, in fine. Coup de coeur prolongé!

Galette feuilletée au chocolat © GP

La Cantine du Troquet Rungis

1 avenue des Savoies
94150 Rungis
Tél. 01 40 80 96 18
Carte : 45-65 €
Horaires : 5h-15h30
Fermeture hebdo. : Samedi, dimanche
Possibilité de privatiser le soir

A propos de cet article

Publié le 17 janvier 2021 par

La Cantine du Troquet Rungis” : 3 avis

  • Gosseaume bertrand

    Mon cher Gilles : l’un et l’autre se dit où se disent !

  • Les deux peuvent se dire…

  • Louis LE BORGNE

    Pâté de canard en croûte ou bien pâté en croûte de canard ?

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Cantine du Troquet Rungis