La cuisine des écrivains

Article du 11 janvier 2021

Les écrevisses à la bordelaise d’Achille Ozanne, les tartelettes amandines d’Edmond Rostand (dans « Cyrano de Bergerac »), les conserves de Flaubert (avec « Bouvard et Pécuchet »), la saucisse grillée de Charles Dickens (« les Grandes Espérances »), la poulette fermière au cidre de Marguerite Duras ou la mousseline aux fraises de Georges Pérec : autour de recettes exquises racontées, recensées, exaltées avec lyrisme et gourmandise par de grands écrivains d’hier et d’avant-hier que ce petit livre recense avec minutie.  Mots et mets vont bien ensemble, on le sait. Ce petit ouvrage pratique, qui tient aisément en poche, le confirme avec talent, drôlerie, culture et belle humeur.

La cuisine des écrivains, d’Elsa Delachair et Johan Faerber (Armand Colin, EKHO, 260 pages, 8,90 €).

A propos de cet article

Publié le 11 janvier 2021 par
Catégorie : Livres Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !