5

Paris 7e : l’art fromager d’Antoine Dias et Marie-Anne Cantin

Article du 10 janvier 2021

Antoine Dias et Marie-Anne Cantin © GP

Leur cave est un repère et un repaire – ce qui n’est point la même chose -, une balise laitière, un refuge du bon goût, une vitrine du bon fromage à Paris. Depuis près de quarante ans, Marie-Anne Cantin et Antoine Dias assurent la continuité de la qualité fermière dans une échoppe belle comme un arbre de Noël. Vacherin du Mont d’Or, vieux comté de chez Arnaud affiné 40 mois au fruité éclatant, sec charolais, doux saint lunaire des deux Sèvres, des près, des champs, des alpages, des bergeries comme des laiteries choisies, leurs fromages sont des trésors.

Les roqueforts et les comtés © GP

On choisit chez eux un beurre de baratte doux ou demi-sel au lait cru, un chèvre aux herbes, un reblochon fermier, un brebis Ossau-Iraty, un coulommiers, un brie de Meaux ou de Melun, un camembert moulé à la louche, un roquefort choisi, une fourme d’Ambert, un bleu des Causse sont ici des leçons de choses. Antoine explique avec verve, Marie-Anne bougonne avec tendresse. Ces deux là se complètent avec art. Rien de ce qui est fromage ne leur est étranger.

En vitrine © GP

Marie-Anne Cantin

12, rue du Champ-de-Mars
Paris 7e
Tél. 01 45 50 43 94
Horaires : 8h30-19h30.
Fermeture hebdo. : Lundi matin, dimanche après-midi
Métro(s) proche(s) : Ecole Militaire
Site: www.cantin.fr

A propos de cet article

Publié le 10 janvier 2021 par

Paris 7e : l’art fromager d’Antoine Dias et Marie-Anne Cantin” : 5 avis

  • Bien vu Stéphane ! A 79 € 00 le kilo, même. Mais on est dans le 7ème !!!
    Et dire qu’à Champagnole, Marc Janin MOF 2015 (un autre niveau !), en proposait un de 48 mois en décembre 2020 à 35 € 16 le kilo !!!
    (https://fromagerie-janin.com/wp-content/uploads/2020/11/tarifs2020.pdf)

  • Lavauzelle

    Regardant attentivement la photo, je vois le comté de plus de 40 mois à plus de 70 euros le kilo, si je ne me trompe… J’aime beaucoup le fromage, mais tout de même, à un moment donné, il faut savoir raison garder…

  • je pense que je vais passer par,
    avec quels vins?

  • Pierre

    Je suis d’accord avec vous à propos ce marketing un peu trop personnifié, au détriment du producteur et qui peut troubler le consommateur quand il retrouve au Monoprix la même étiquette « Marie-Anne Cantin » sur des fromages moins chers et de moindre qualité par rapport à ceux vendus dans la boutique du 7ème.

  • Jean Humblot

    Ce qui me gène chez eux c’est cette manie de tout étiqueter « Marie Anne Cantin ». Sur certains fromages cela crée une vraie confusion. On met plus en avant le revendeur que le producteur. Alors que disons le, le gros du travail est fait par le producteur.
    On ne devrait pas acheter un Camembert de Normandie Marie Anne Cantin, mais un Camembert de Normandie d’un producteur fermier.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !