8

Le grand livre de la cuisine française de Jean-François Piège

Article du 24 décembre 2020

Plus de mille pages, quatre kilos de pur bonheur et de condensé de cuisine bourgeoise revue à l’aune moderne, avec une présentation efficace, une écriture claire et sobre, rassemblant 36 ans de carrière et autant d’années à collectionner les ouvrages savants : c’est le monument à s’offrir signé Jean-François Piège pour les fêtes. Le chef du Grand Restaurant et de l’Epi d’Or signe là son Dictionnaire de Cuisine façon Dumas, son Escoffier à la moderne, son Françoise Bernard en plus gobal. En 1088 pages, il fait la nique à ses aînés en réexpliquant les classiques à sa manière.

Usant de pédagogie active, il décortique l’oeuf en meurette, raconte le navarin d’agneau printanier, livre ses secrets pour réussir un beurre blanc, un beurre noisette, un beurre d’écrevisses ou un beurre fondu, est disert sur le pan-bagnat, éclairant sur le filet de boeuf en brioche sauce périgourdine, précis sur le tablier de sapeur, incollable sur le miroton, impressionnant sur la langue Lucullus et savant sur les tripes à la mode de Caen.

Cherchez une recette ? N’importe laquelle. Elle y est forcément. La terrine de lapin à la moutarde, le riz à l’impératrice, les filets de sole Cardinal ou, simplement, la tarte aux pommes : rien n’échappe à sa sagacité. Superbement relié, joliment illustré, ce nouveau monument de la cuisine populaire a sa place, désormais, dans toutes les bibliothèques gourmandes de France.

Le grand livre de la cuisine française – recettes bourgeoises & populaires de Jean-François Piège (Hachette, 60 €, 1088 pages).

A propos de cet article

Publié le 24 décembre 2020 par

Le grand livre de la cuisine française de Jean-François Piège” : 8 avis

  • Gosseaume

    Mon cher gilles dans votre commentaire vous oubliez Ginette Mathiot(6,5 millions d’exemplaires)et le Pellaprat .Amitiés.

  • Franck

    Quand on aime on ne compte pas
    Bonnes fêtes à vous tous
    Une pensée pour tout ces restaurateurs

  • Donc, on arrondit à 4 kg….

  • Pierre

    Poids de l’article : 3.91 kg

    c’est marqué sur la page du lien Amazon que vous donnez.

  • Vous l’avez pesé?

  • Thomas

    L’ouvrage ne fait pas sept kilos et demi mais trois kilos et demi. C’est a se demander si l’auteur de ces lignes l’a eu entre les mains…

  • Gosseaume

    Joyeux Noël mon cher Gilles.

  • Feuilly Roger

    Bœuf miroton et non mironton
    ..

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !