Le Bouquin de la Gastronomie

Article du 13 décembre 2020

Du Viandier de Taillevent au Ménagier de Paris, de Michel de Montaigne à Jean-François Revel (un Festin en Paroles), de Brilllat-Savarin à Auguste Escoffier et de Georges Spetz (l’Alsace gourmande) à Raoul Ponchon, sans oublier Ali-Bab et Edouard de Pomiane, Jean Vitaux a fait œuvre pieuse en exhumant des textes oubliés sous la poussière de l’histoire ou, au contraire, archi-rebattus, mais qui trouvent là une résonance nouvelle en étant regroupés et commentés avec minutie. De l’oeuvre de Flaubert (Salammbô et le festin d’Amilcar) ou Guy de Maupassant (Bel Ami), Vitaux tire de bien jolies pépites. Voilà un bel ouvrage historique qui rendra service à tous les amoureux du goût.

Le Bouquin de la Gastronomie de Jean Vitaux (Robert Laffont, collection « Bouquins », 1088 pages, 31 €).

A propos de cet article

Publié le 13 décembre 2020 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !