> > > > Au Veau qui Tète

Au Veau qui Tète

« Rungis : chez le roi des abats »

Article du 3 décembre 2020

Christian Le Squer et le service © GP

Voilà un restaurant ouvert pendant le confinement. Il a de la chance : il est situé au sein du marché de Rungis, qui bénéficie d’une dérogation. Pour le découvrir, me direz-vous, il faut une carte d’acheteur et j’ai eu la chance de pouvoir y suivre Christian Le Squer, qui faisait son shopping poissons non loin chez Reynaud, le spécialiste du genre. Mais nous sommes là au pavillon de la triperie, au beau milieu des revendeurs, où ce « bar de nuit et de jour » joue les perles du genre.

Fraise de veau en tempura © GP

Le roi des abats, c’est bien Serge Nadaud, qui y propose avec sérieux le tempura de fraise de veau – un « tablier de sapeur » revu en version moderne – avec sa sauce tartare, la salade de ris d’agneau, la tête de veau à l’ancienne, le foie de veau à la moutarde violette avec sa sauce sucrée et sa pomme purée ou encore le rognon de veau entier aux trois moutardes et ses tagliatelle.

Foie de veau à la moutarde violette, pommes purée © GP

On y aoute les classiques desserts comme le généreux chocolat liégeois, la crème caramel, le baba au rhum ou le riz au lait, en cédant au beaujolais nouveau de Thévenet et fils, frais comme du jus de groseille. Santé à tous !

Ris de veau et crème de morilles © GP

Au Veau qui Tète

au Pavillon de la Triperie, 2 Rue de l'Aubrac
94150 Rungis
Tél. 01 46 75 35 35
Menus : 16,50 (formule du jour) €
Carte : 40-60 €
Horaires : minuit-16h

A propos de cet article

Publié le 3 décembre 2020 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Au Veau qui Tète