Jean-Marie Périer, maître ès nostalgie

Article du 13 novembre 2020

Il est devenu notre expert en nostalgie, notre maître à rêver, le prince de nos émois. Il se souvient de nos idoles. Mieux : il les a créées. Que seraient Johnny, Sylvie, Eddie, Dutronc, Gainsbourg/Gainsbarre sans lui?  Et on oublie les Stones et les Beatles. Jean-Marie Périer, à qui on a déjà rendu hommage en son musée de Villeneuve d’Aveyron, publie aujourd’hui le recueil de textes de ses publications magiques sur Instagram, dont les photos deviennent des légendes. Il se penche sur hier, nous livre des bouffées d’émotions, des souvenirs, des instants fugaces, l’hommage à son père, à ses frères d’armes, ceux de Salut les Copains. De Marc Porel à François Périer, de Kirk Douglas à Chuck Berry, de Françoise Hardy à Sheila et de Sylvie Vartan à l’abbé Pierre, c’est tout une époque épique qui resurgit. De la fin du XXe au XXIe, on ne se dit pas que c’était mieux avant. Ou que l’on s’y sentait libre. Mais on y joue ici l’exercice d’admiration pour lequel Jean-Marie, ce magicien modeste, excelle en pratiquant avec zèle l’art de la digression. Vraiment un très beau livre…

Déjà Hier une année sur Instagram de Jean-Marie Périer (Calmann-Lévy, 290 pages, 19 €).

A propos de cet article

Publié le 13 novembre 2020 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !