Clermont-Ferrand : les plaisirs du chardonnay

Article du 17 novembre 2020

Sylvain Thirion, Maxence Larivière, H. Maisonneuve © GP

On connaît Hugues Maisonneuve au Visconti. Ce passionné charmeur a repris ce qui fut le plus vieux bar à vins de Clermont, dont la situation séduit sans mal, juste derrière l’hôtel de ville. Le cadre est cosy, le comptoir attire pour l’apéro, l’accueil de Sylvain Thirion est pile poile. La cuisine ne manque pas de ressources ni d’idées, sous la gouverne du jeune Maxence Larivière qui a notamment travaillé à Lyon, chez Bernard Marillier, au Gourmet de Sèze.

Truite nacrée, choux rouges, pickles © GP

Ce qui vous attend là ? Du joli et du bon, mitonné avec sérieux, servi avec joliesse, tarifé avec sagesse. Ainsi, le foie gras frais de Limagne avec son condiment vinaigré au gingembre, l’œuf parfait au crémeux de butternut, la truite nacrée avec ses choux rouges en embeurrée et en pickles, l’infini poire amandes et son glaçage vanillé, sans omettre la dacquoise coco, crémeux chocolat Caraïbes aux éclats de praliné et menthe/chocolat. Une table de charme.

Dacquoise coco, crémeux chocolat Caraïbes © GP

 

Le Chardonnay

1 place Philippe Marcombes

63000 Clermont-Ferrand

Tél. : 04 73 26 579 95

Fermeture hebdo. : dim., lundi, mercredi midi.

Menu : 33 €

Carte: 55 €.

Site : www.lechardonnay.fr

 

A propos de cet article

Publié le 17 novembre 2020 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !