Golfe Juan : la mer amour de Mathieu Allinei

Article du 26 octobre 2020

Mathieu Allinei © AA

Une table marine à succès qui fait les délices des amoureux de la mer : Alain Angenost, notre correspondant de la Côte d’Azur, vous dit tout…

Bagna cauda, eau de mer, algues décomposées © AA

Amoureux des produits de la mer, ce Bistrot du Port va vous ravir. Avec sa réjouissante personnalité, son sens de l’hospitalité son tour de main marin et son efficace service en salle, son chef propriétaire Mathieu Allinei a su attirer les gourmets d’ici et d’ailleurs dont beaucoup sont devenus des habitués et des amis. Sa formule magique : partage et plaisir. Dans une ambiance marine très cosy, le décor s’y prête et, à la belle saison, il n’y a qu’à traverser la rue pour s’y sentir à son aise sur la terrasse bordant les embarcations diverses et variées.

Chou-fleur à la cendre, poudre parmesan et encre de seiche © AA

Et l’on vient de loin pour savourer sa savoureuse bouillabaisse et embarquer ses papilles à la découverte du meilleur de la Méditerranée que lui rapportent ses fidèles pêcheurs, Sébastien, Olivier, Baptiste et Pim. En ouverture de ces agapes iodées, on commence par se régaler d’un pain à l’encre de seiche cuit dans le four de Jean-Paul Veziano, le boulanger philosophe antibois, accompagné de beurres au pissalat et fumé au varech. Ensuite, c’est la découverte des entrées, à commencer par une sphérification (technique de gastronomie moléculaire) eau de mer, algues décomposées, que l’on déguste comme une huître et en y retrouvant son goût.

Daurade royale cuite à la braise, fenouil confit, potimarron à la cendre © AA

Il y a encore la bagna cauda et gnocchi au vert, tomates de mer et écume iodée à l’encre de seiche, du poisson local à cru, algues fermentées et chips de topinambours et des anémones de mer soufflées, eau et herbes du bord de mer, de quoi avoir les papilles en fête. Cuits à la cendre, des légumes d’automne, du chou-fleur, poudre parmesan et encre de seiche ou du potimarron accompagnent la pêche du jour, sar, denti, chapon, pajot, ou une belle daurade royale pêchée au large et cuite à la braise, fenouil confit au fumet de poissons plats. Il y aussi la mostelle, un régional poisson de roche.

Ganache chocolat montée chocolat Manjari et sauce soja, meringue citron © AA

Les filets sont rôtis au bouillon d’algues et la tête à la flamme, poudre spiruline et laitue de mer, un joli plat ! Et on peut saliver déjà rien qu’à l’énumération et au juste mariage des saveurs dans les finales sucrées, dont des agrumes, quelques algues et meringue ou des macarons chocolat Guanaja, encre de seiche et œufs de poissons volants, sans oublier une ganache chocolat montée chocolat Manjari et sauce soja, meringue citron, en pré-dessert bienvenu. Voilà un vrai restaurant de poissons, pépite en bord de mer que fait briller Mathieu Allinei, Maître Restaurateur et compositeur doué des saveurs iodées.

Macarons chocolat guanaja, encre de seiche, œufs de poissons volants © AA

Le Bistrot du Port

53 Avenue des Frères Roustan

06220 Golfe Juan

Tel. 04 93 63 70 64

Menu : 30 € (déj. sem.).

Carte : 70 €

Horaires : 12h-13h45, 19h-21h15

Fermeture hebdo : mardi soir et mercredi.

Site : www.bistrotduport.com

 

A propos de cet article

Publié le 26 octobre 2020 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !