Cannes : Girl Power au Five Seas

Article du 16 octobre 2020

Amélia Thomas et Lori Moreau © AA

Nouvelle formule de circonstance au Five Seas cannois. Notre correspondant  de la Côte d’Azur, l’inoxydable Alain Angenost, vous dit tout…

Vue sur la tour du Suquet © AA

Les temps sont durs pour la restauration, obligée de se réinventer au regard de la pandémie en cours. Au Five Seas Hotel & Spa situé à deux pas du palais des Festivals, le Roof, son restaurant situé au cinquième étage avec vue périphérique sur le port, la tour du Suquet et les toits de la cité cannoise, a dû se mettre en sommeil pour un certain temps. Avec ses espaces multiples extérieurs et intérieurs invitant à l’évasion et la détente, il avait pourtant bénéficié d’une nouvelle ambiance tropicale aussi feutrée que glamour.

Côté Lounge bar © AA

En attendant des jours meilleurs, place à La Table de Lori de l’avenante Cheffe Lori Moreau, coachée par Frédéric Desmurs, chef exécutif des restaurants de Georges Blanc. Après avoir travaillé auprès d’Alain Pégouret au Laurent à Paris, elle secondait le chef résidant Arnaud Tabarec parti en début d’année pour un nouveau challenge. Sa table éphémère n’est ouverte jusqu’à nouvel ordre qu’au dîner. En pré réservant au moins vingt-quatre heures à l’avance, on peut la privatiser à partir de six à trente couverts, ceux-ci en trois tables de dix.

Deux menus sont proposés, l’un à 65 € l’autre à 95 € et en six services. Et le déroulé du moment joue la symphonie gourmande : cigare au tarama maison, tartelette houmous et sésame blanc en amuse-bouche, puis vapeur de crevettes, bouillon aux shitakés et citronnelle en entrée. On continue côté mer d’un bar de la baie de Cannes, poireau confit aux algues, puis, côté terre d’un mignon de veau cuit basse température, pommes de terre façon boulangère aux champignons.

Bar de la baie de Cannes, poireau confit aux algue © AA

Cette cuisine juste de ton, fine, précise sans être précieuse, est loin de laisser indifférent, surtout arrosée de deux excellents vins bio, un côtes de Provence blanc Clos de l’Ours bio Milia 2018 et un côtes du Rhône rouge 2017 cuvée Loï du Domaine Saladin, conseillés avec perspicacité par Gil Dupuis, adjoint à la direction de la restauration et sommelier occasionnel.

Mignon de veau à basse température © AA

La cheffe pâtissière Amélia Thomas, passée par le Dorchester à Londres, elle aussi présente depuis quatre ans au Roof comme Lori, assure la continuité de leur duo gagnant avec ses douceurs finales. Ainsi une glace marbrée à la figue et fromage blanc et un nuage lacté, caramel au cacao et poivre du Timut. Dans la partie lounge bar, où l’on peut prendre un verre et grignoter des assiettes à partager au son de la musique choisie par Ness Toria, une DJ hors pair anime le coeur avec ferveur. Signe que les femmes ont pris le pouvoir au dernier étage du Five et c’est un réel plaisir.

Glace marbrée à la figue et fromage blanc © AA

La Table de Lori au Five Seas Hotel & Spa

1, rue Notre Dame

06400 Cannes

Tél. 04 63 36 05 06

Menus : 65 € et 95 € (6 services), dîner uniquement sur réservation au moins 24 h à l’avance

Site: www.five-hotel-cannes.com

 

A propos de cet article

Publié le 16 octobre 2020 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !