Cannes : les saveurs voyageuses de Nhut Nguyen

Article du 29 septembre 2020

Nhut Nguyen © AA

Une pépite cannoise dénichée par notre correspondant de la Côte d’Azur, le valeureux Alain Angenost…

Le wok de légumes © AA

La piétonne rue Hoche avec ses boutiques diverses et variées, ses cafés, bistros, restaurants bondés est un lieu de rencontre incontournable et indémodable de la vie cannoise. Parmi ses adresses, le Grain de Sel de Philippe Canavèse (la Tarte Tropézienne à Mougins et au marché Forville à Cannes)  qu’anime le chef Nhut Nguyen mérite une attention particulière. Natif du Vietnam, arrivé tout jeune en métropole, ce dernier a entrepris son cursus dans la restauration au lycée professionnel Auguste Escoffier d’Éragny dans le Val d’Oise. C’est là qu’il a trouvé sa vocation de cuisinier.

Le loup cuit en feuille de bananier, lait de coco © AA

Après avoir travaillé dans la brigade d’Édouard Loubet au Moulin de Lourmarin, il était devenu chef du Barbarella à Cannes, puis de la Brasserie de la Méditerranée à Mougins. En place depuis trois ans à Cannes, il propose au déjeuner deux alléchantes formules aux prix amicaux ainsi qu’une carte, midi et soir, avec, pour les amateurs, des burgers et des risottos personnalisés, ainsi que des assiettes terre/mer bien soignées et réalisées à partir de produits locaux. Des exemples?

Carpaccio de poulpe fumé minute au bois de hêtre © GP

Le carpaccio de poulpe fumé minute au bois de hêtre, artichaut, câpres, noix de pili au curry de Jean-Luc Sini, l’œuf bio de Vence cuit à soixante-quatre degrés en meurette, foie gras chaud, crémeux de carottes petits croûtons et le loup cuit en feuille de bananier, lait de coco, citronnelle, gingembre, wok de légumes. Fier de ses racines, il y a aussi glissé d’exquis plats métissés, comme les nems, rouleaux de printemps, bo-bun au thon et au canard, sans oublier ce délicieux « mixte » composant l’anthologie du genre sous nom de « Grain de Sel », composé de vermicelles de riz, mangue, poulpe, thon mi-cuit, gambas, nems au poulet, épices asiatiques et coriandre, aussi séducteur au regard qu’au palais.

Le bobun Grain de Sel © AA

Pour la touche finale sucrée, le plateau de pâtisseries plutôt classiques sur le mode franco/français, mais qui ne déçoivent guère, vous est apporté avec charme et gentillesse, comme d’ailleurs tout le reste. Alors, que demander de plus à la vie ?

Le service des desserts © AA

Le Grain de Sel

25, rue Hoche

06400 Cannes

Tél. : 04 93 38 83 65

Menus : 14 (formule, déj.), 19 € (formule, déj.).

Carte : 50 €

Fermeture hebdo. : Dimanche

Site: www.legraindesel-cannes.com

A propos de cet article

Publié le 29 septembre 2020 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !