Millau : le sérieux du Quai 23

Article du 21 octobre 2020

Daniel Lassauvetat © GP

Dans cette table moderne, face au Tarn, on retrouve avec plaisir David Lassauvetat que l’on connut jadis au Château de Creissels. Cet ancien de Paul Bocuse à Collonges, qui travailla chez Bouviala au Levezou, alors étoilé à Salles-Curan, puis longtemps chez Mme Cannac, à la Musardière – qui fut le Relais & Châteaux de Millau ,-, aujourd’hui revue une maison privée, n’a pas perdu la main. Même s’il joue la modestie au jour le jour avec des propositions soignées, livrées au gré de formules généreuses.

Ris d’agneau © GP

On goûte là le cocktail de crevettes aux carottes à l’orange, le tartare de thon au couteau avec citron vert et câpres, les ris d’agneau grillés à la millavoise avec leur galeton d’aligot caramélisé, l’échine de porc à la moutarde à l ancienne, le fondant au roquefort avec son carpaccio de pommes Granny,  comme le crémeux d’écrevisses avec sa marinade de saumon façon tahitienne, autant d’entrées qui amusent et dépaysent.

Pièce de boeuf d’Aubrac © GP

On y ajoute la solide pièce de bœuf d’Aubrac, fort bien cuite, juste snackée au jus de truffe de la vallée du Tarn, demeurée rouge, « chaude et bleue« , plus l’échine de porc moutardée et encore la traditionnelle pascade aux pommes caramélisées. Il y a aussi, au registre des douceurs, le parfait glacé aux fraises comme le baba aux agrumes et son sorbet mandarine. Rien de bien sorcier, certes, même si beaucoup de professionnalisme se cache sous une apparente simplicité. On trouve là encore quelques jolis vins régionaux, en prime, tarifés à prix gentils, comme le solide rouge l’Affranchi de Saint-Jean d’Aumières.

La pascade © GP

Quai 23

23 Rue du Pont de Fer

12100 Millau

Tél. : 05 65 77 01 63

Menus : 16 (dej.), 21 (formule), 29, 40€.

Carte: 40-50 €

Fermeture hebdo. : mercredi soir, dim. soir.

 

A propos de cet article

Publié le 21 octobre 2020 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !