Millau : la belle atmosphère de la Mangeoire

Article du 20 octobre 2020

Gilles Taurines © GP

Depuis un quart de siècle, Gilles Taurines tient les baguettes de chef d’orchestre de cette maison pleine d’atmosphère du coeur de Millau. Les murs de pierre, de cette demeure où son épouse est née, ont du caractère et donnent leur chaleur au lieu. On vient admirer le maestro qui fait flamber les viandes à la cheminée. Le registre culinaire est simple, sans doute inégal : exquis croustillant de pied de cochon sauce tartare, seiche à la plancha manquant d’assaisonnement – on aimerait un peu de persil et d’ail -, joli velouté de potimarron avec son espuma de châtaigne, plaisant duo de bœuf (carpaccio et tartare).

Croustillant de pied de porc © GP

On boit là dessus les rouges des côtes de Millau du domaine Montrozier ou de la coopérative  à l’enseigne des seigneurs de Peyreviel, sans négliger la caille grillée à la cheminée, les trenels (petits paquets de tripes d’agneau) de la maison Delpont servis avec leur aligot. Et, in fine, on fait un sort aux douceurs : « flaune » (qui est le flan aux oeufs d’obédience locale), croustillant praliné et caramel au beurre salé. Après la jolie planche des fromages d’Auvergne et d’Occitanie.

Les trenels © GP

Et on puise dans les réserves digestives de la maison, pour dénicher l’eau de vie de cynorhodon (ou gratte cul) ou de prunelle des Causses, produite sur le Larzac par la ferme des Homs, mais aussi la « mentheuse » de Dominique et Lionel Albano. La brave maison…

La flaune © GP

La Mangeoire

8 Boulevard de la Capelle

12100 Millau

Tél. : 05 65 60 13 16

Fermeture hebdo. : lundi, mardi.

Menus: 18 (déj.), 30 €

Carte : 30-55 €.

A propos de cet article

Publié le 20 octobre 2020 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !