1

Sauveterre-de-Rouergue : Truchon le magnifique

Article du 18 octobre 2020

Michel Truchon © GP

De l’antique bastide de Sauveterre, il est la bonne étoile, l’artisan amoureux, le ciseleur de mets sûrs et purs, fidèle au lieu depuis quatre décennies. Ce natif de Charleville-Mézières, orphelin jeune, rallié au pays de sa mère, lauréé au Michelin depuis trente ans, a créé son domaine, avec ce bel hôtel moderne, qui permet de séjourner au calme et charme, avec sa piscine couverte, ses chambres et suites de grand confort. On prend l’apéritif en terrasse, avant de céder aux délices du moment. Les produits de la saison, ceux du marché, comme des côtes proches, les légumes des meilleurs jardins, les viandes délicates ont ici, naturellement, leur place.

Pressé de poulpe © GP

Il compose un menu à sa manière ludique, raconte les belles idées du monde, pas d’extravagance, mais n’offre que du bon, du sûr, de l’éprouvé, édicté avec science, finesse, élégance, précision. Le pressé de poulpe aux petits piments dits « gouttes d’eau », si joliment parfumés, avec sa vinaigrette au combava, ses champignons Enoki en tempura, le foie gras de canard poêlé au jus de canard à la truffe et rhubarbe pochée à la cardamome, poivre du Sichuan ou encore son turbot de ligne du Guivinec, confit à l’huile d’olive et réveillé au beurre cru, avec artichaut violet et émulsion font autant de mets séducteurs.

Foie gras chaud à la rhubarbe © GP

On n’oublie pas son assiette de légumes du marché, à l’huile d’olive Olivastra de Perpaolo Brilli et jambon Bellota, comme un clin d’oeil végétal au fameux « gargouillou » du copain Michel Bras à Laguiole, ni le ris d’agneau de l’Aveyron, avec les fins haricots verts de la vallée du Lot et leur jus d’agneau à l’estragon et noisettes. On boit là dessus les jolis crus méconnus délivrés par un jeune maître d’hôtel sommelier/enthousiaste, comme ce riant chardonnay des cotes de Thongue du domaine Saint-Georges Dibry et ce joyeux fronton Kelina au château Boujac.

Turbot et artichaut © GP

Côté dessert, on se partage entre parfait glacé rhum raisins avec ses figues noires et ses raisins « Vitis labrusca« , « autour de la framboise », avec physalis, glace verveine,  fromage blanc fermier, insert aux myrtilles, croustillant au miel, sans oublier les grosses tuiles aux noisettes éclatées à l’orange. Vive Truchon, le maestro discret de ce Sénéchal gourmand!

Autour de la framboise © GP

Le Sénéchal

Le Bourg

12800 Sauveterre-de-Rouergue

Tél. : 05 65 71 29 00

Chambres: 135-165 €.

Menus: 40 (déj.), 62, 72, 96, 130 €.

Fermeture hebdo. : dim. soir, lundi, mardi midi.

Site : www.hotel-senechal.fr

A propos de cet article

Publié le 18 octobre 2020 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants, Voyages Tags :

Sauveterre-de-Rouergue : Truchon le magnifique” : 1 avis

  • Lacam-Casenave claudie

    Quelle chance d’avoir dans notre beau village un restaurant étoilé représenté par Michel Truchon.
    A chacun de mes séjours à Sauveterre je m’offre du pétillant et du bonheur en allant au Sénéchal.
    Je suis toujours étonnée par l’imagination et la variété de saveurs que Michel Truchon nous fait découvrir.
    Les yeux fermés je vous recommande le Sénéchal…..

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !