Paris 16e : le Liban d’Al Mankal

Article du 14 octobre 2020

Antoine Daccache © GP

Il a dû couper, élaguer, raboter le cèdre du Liban, qui ornait son jardin en terrasse, mais gênait un voisin et lui obstruait la  vue sur la Tour Eiffel. Antoine Dakkache, lui, demeure solide comme un chêne ou un cèdre, assurant, depuis deux décennies, l’hospitalité libanaise face aux quais de Seine, sur l’emblématique avenue de New York. Son mezzé froid et chaud respecte le geste artisan, comme les produits du moment, les salades du marché, les idées de cuisine de toujours.

Mezzé © GP

Des exemples? Le houmous le plus fin qui soit, le mouttabal – la purée d’aubergines -, le taboulé, la divine moussaka avec oignons confits, tomates et aubergines, le hindbeh (épinards poêlés), les feuilles de vignes farcies, la fine purée de lentilles avec les oignons frits, l’origan au zaatar et huile d’olive, ou chaud, les kebbés végétariens ou à la viande, les makaneks, ces petites saucisses d’agneau épicées, les falafels, les fatayers (chaussons aux épinards), comme les chich taouk (les brochettes de volaille) servis avec une crème d’ail émulsionnée ou encore le kebbe nayé (le fin tartare d’agneau épicé) séduisent avec force.

Kebbe Nayé © GP

On ajoute l’arak Brun de la Bekaa qui passe là dessus avec adresse et légèreté, avec son joli goût anisé. Plus les douceurs, comme l’osmaliyeh ou cheveux d’anges, les fins feuilletés à la pistache, l’assiette de fruits frais avec le melon, les framboises et la pastèque. Idéal pour achever en douceur et se dire qu’à table la paix serait signée depuis longtemps au Proche Orient.

Pâtisseries © GP

Al Mankal

8 avenue de New York
Paris 16e
Tél. 01 40 70 01 45
Menus : 20 (déj., sem.), 30 €. Mezzès: 20, 54, 65 (pour deux) €
Carte : 35-65 €
Horaires : Dimanche soir
Fermeture hebdo. : Dimanche soir
Métro(s) proche(s) : Alma – Marceau
Site: www.almankal.fr

 

A propos de cet article

Publié le 14 octobre 2020 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !