Le Havre : le MuMA et les « nuits électriques »

Article du 30 septembre 2020

Le MuMa © GP

Les nuits électriques? Celles de l’impressionnisme et de ses appendices, fauvisme ou autre. A l’aube de 1900, tout change. La nuit,  le jour, leus lumières, leus couleurs, leur mouvement, ressentis et racontés par les peintres au temps où l’électricité naissante bouleversent non le paysage, mais la perception des choses: c’est ce que livrent, dans le beau et si moderne MuMa, au coeur de la ville de Raoul Dufy et d’Othon Friesz, 150 œuvres et 70 artistes, des peintres français majeurs tels Monet, Pissarro, Vallotton, Toulouse-Lautrec, Steinlein, Bonnard, Kees Van Dongen, Sonia Delaunay, Caillebotte (« Paris, temps de pluie » version esquisse)… côtoient leurs homologues européens moins connus du public français comme le Suédois Eugène Jansson, le Britannique Atkinson Grimshaw ou encore l’Espagnol Darío de Regoyos. Leurs représentations de ces Nuits électriques durent jusqu’au 1er novembre.

Nuits électriques  © GP

C’est l’occasion de retrouver au MuMa, ce vaste musée de verre ouvert sur la mer une collection permanente où Camille Pissaro, Auguste Renoir, Claude Monet, Pierre Bonnard, Edgar Degas, Henri Matisse, André Derain et Albert Marquet (ne loupez pas son « Intérieur à Sidi-Bousaïd », si proche de Matisse) flirtent avec les esquisses de Boudin et quelques grands flamands. Une visite enchantée, à la fois ludique et savante, pleine de lumières.

Marquet, intérieur à Sidi-Bousaïd © GP

Musée d’art moderne André Malraux – MuMa

2 boulevard Clemenceau

76600 Le Havre

Tél. : 02 35 19 62 62

Horaires: 10h-18h. Sam., dim. : 11h-19h.

Fermeture hebdo. : lundi.

Site : www.muma-lehavre.fr

A propos de cet article

Publié le 30 septembre 2020 par
Catégorie : Voyages Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !