3

L’Isle-sur-la-Sorgue : coup de coeur à la Prévôté

Article du 15 août 2020

Alexis et Antonia Kloniecki © DC

Notre avocat gourmand, Didier Chambeau, de passage au pays de René Char et du côté des antiquaires, a eu le franc coup de coeur pour une belle maison de bouche. Il raconte …

La terrasse ombragée © DC

Adossée à la collégiale Notre-Dame-des-Anges, derrière une lourde porte en bois, cet ancien couvent du 17ème siècle est situé dans une petite rue paisible, à deux pas de la vie vibrionnante de l’Isle sur la Sorgue. On ne peut que tomber sous le charme de cette cour arborée et ombragée, de cette salle à manger de style provençal avec vue plongeante sur un bras de la Sorgue qui serpente sous la maison, apportant une note de fraicheur apaisante. Alexis Kloniecki et sa souriante épouse Antonia se sont installés dans ces lieux, faisant le choix d’une autre vie après avoir créé puis quitté le restaurant Lacaille où le tout Marseille courrait se régaler.

Le nid des bords de Sorgue © DC

D’une étonnante discrétion et d’une parfaite modestie, le chef peine à lâcher son curriculum vitae, ses lettres de noblesse consistant à ne jamais avoir pratiqué dans une maison de renom, oubliant simplement la sienne. Il officie avec des produits simples, à sa façon, soucieux de faire plaisir avant de se faire plaisir, sans chercher l’étoile ni en devenir une. On vous appâte par une jolie mise en appétit, petites tomates cerises de chez Laurence Soumille, émulsion persil et pollen de fleur, on sait déjà que cette cuisine sent bon la Provence…

… et son jaune d’oeuf crémeux © DC

Entrées de rivière ou de terre, la truite de l’Isle nourrie aux algues de la Sorgue est revisitée façon tartare, raidie au sel, huile de feuilles de figuier faite maison, transparence de livèche et figues vertes, une assiette délicate et pleine de saveur. Le chef nous épate avec ce « nid des bords de Sorgue », un œuf crémeux à l’intérieur d’une coque reconstituée en argile alimentaire, émulsion de lard fumé, le tout posé sur un cœur d’artichaut au jus de canard, un plat signature.

Le maigre de Méditerranée © DC

On est sous le charme des assiettes qui défilent : le maigre de Méditerranée avec son jus à l’immortelle sauvage au léger goût de curry, réduction de têtes, pressé de pommes de terre iodée, moutarde à l’huile de cameline, compote de citron, des alliances justes et maîtrisées. On se laisse carrément séduire par la pintade du Comté, une volaille pochée, une cuisson basse température qui la rend moelleuse et fondante, en parfaite harmonie avec un jus infusé à la pêche et la verveine, le mélange de petites girolles, de pêches blanches et de gnocchi poêlés.

Pintade du Comté © DC

Les desserts laissent une empreinte à cette belle maison : chocolat noir de Tanzanie, rehaussé d’une émulsion de lait, accompagné d’une glace au whisky, avec un épeautre toasté, une pointe d’amertume sur le goût d’un chocolat puissant, le juste équilibre des goûts. Le sorbet au melon, pain de gène, amande et fruits confits est la gourmandise du moment, la note de fraicheur qu’on attend.

Le chocolat noir de Tanzanie © DC

Séduit par le cadre autant que par les saveurs, on se promet de revenir pour passer la nuit dans l’une des chambres d’hôtes, toutes différentes et charmantes, pour savourer le silence de ce couvent du 17ème, avec la fierté avouée de commettre ici un péché, celui de gourmandise dont on s’enorgueillit en partageant l’adresse.

La Sorgue © DC

La Prévôté

4 Rue Jean-Jacques Rousseau

84800 L’Isle-sur-la-Sorgue

Tél : 04 90 38 57 29

Fermeture hebdo : lundi, mardi, mercredi midi.

Fermeture annuele : novembre

Carte : 36 (déj.), 50-70 (dîn.) €

Menus : 50 (dîn.)-65 (dîn.) €.

Site :  www.la-prevote.fr

A propos de cet article

Publié le 15 août 2020 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

L’Isle-sur-la-Sorgue : coup de coeur à la Prévôté” : 3 avis

  • Family marescaux

    Nous avons séjourné 5 nuits dans ce merveilleux endroit où le charme et l excellence de la cuisine qui allie les saveurs c est improbable quel délice . Le chef en cuisine c’est un passionné quel talent personnel dans le professionnalisme malgre ce covid nous pouvons dire que cet établissement mérite d’être consommé sans modération les chambres et la literie sont à l image de cet endroit idyllique .sacha et ses parents embrasse toute l équipe et encore un grand merci sans oublier coco .

  • Fabre Christiane

    Cadre très agréable
    Excellente table avec une cuisine rafinee
    des produits de grande qualite
    mais cela ne suffirait pas sans le goût
    l envie la discrétion d un grand chef
    en cuisine…merci et bravo

  • Kloniecki j

    Coucou Antonia et Alexis bravo à vous deux pour votre combativité dans ce milieu de la restauration et vous souhaite tout le bonheur possible pour votre façon de cuisiner et de recevoir les clients dans un endroit féerique gros bisous à vous deux et aux enfants

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !