1

Truchterstheim : les p’tits bonheurs de la Fuga

Article du 23 août 2020

Danilo Natale et Anthony Jenny © GP

Un article du Figaro nous l’a rappelé récemment : Tuchtersheim est le petit Monaco du Bas-Rhin, ses habitants heureux et aisés au coeur du riche Kochersberg, cette Beauce alsacienne, verte et vallonnée,  et sa belle table italienne, la Fuga. Celle-ci continue de valoir le détour, même si le chef a changé. Natif de Naples, passé dans de belles maisons alsaciennes, comme le Cheval Blanc à Lembach, le jeune Danilo Natale, 28 ans, continue de pratiquer le registre transalpin au goût du jour qui nous séduisit ici il y a deux ans.

Calamars frits © GP

Carpaccio d’espadon aux pommes vertes, panzerotto de thon et caponata, calamars frits sauce tartare, salade caprese avec ses petites tomates, sa mozzarella (même si les tomates pourraient être plus juteuse et la mozza plus crémeuse) font plaisir sans manière. Comme les jolis spaghetti carbonara cuits al dente, accompagnés de guanciale, pecorino et jaune d’oeuf. On ajoute un joli Spritz pour fêter ici l’été, les vins malicieux comme le rosé sicilien l’Aratae, en saignée, ou le provençal Peyrassol cuvée des Commandeurs, élégamment issu de pressurage direct.

Panzerotto © GP

Bref, voilà une belle table de vacances, à laquelle on ajoute l’accueil alerte et le service prompt mené par Anthony Jenny, dont on connut le père Eric au Penjab, comme la grand mère Harco et la tante Françoise à la Tour de Jade,  à Strasbourg – il a de qui tenir ! Côté desserts, on aimerait davantage de choix, même si le baba della Mamma avec rhum et chocolat, le tiramisu ou les glaces artisanales (pistache, vanille, noisettes du Piémont) séduisent sans faiblir.

Spaghetti carbonara © GP

Voilà, en tout cas, une trattoria moderne qui, avec son cadre moderne, son joli bar/comptoir néo-années 1960, où l’on peut goûter la grappa de Bassano signée Nardini, sa plaisante salle contemporaine, ses chaises rouge ou paillées à l’intérieur de bon confort, sa jolie terrasse face à la Maison du Kochersberg (à visiter absolument, lors d’un passage à « Truch » »!) valant le détour. Comme un proche voyage d’Alsace vers l’Italie!

Baba della mamma © GP

La Fuga

Place du Marché
67370 Truchtersheim
Tél. 03 88 11 96 42
Menus : 12 (formule, déj.), 15 (déj.), 28 (déj.) €
Carte : 25-40 €
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche soir
Site: www.lafuga.fr

A propos de cet article

Publié le 23 août 2020 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Truchterstheim : les p’tits bonheurs de la Fuga” : 1 avis

  • Florence

    Très déçue de ce que nous y avons mangé une première fois puis, une seconde fois histoire de vérifier si le coup de feu en été a l origine mais non! Plats sortis de cuisine froid, cuisson à revoir, risotto immangeable, dur voir limite cru et que dire des noix de st.jacques…..caoutchouteuses digne d’un chewing gum, pas fraiches du tout! Bref très très déçue.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !