Wimereux : le bon coût de Benjamin

Article du 15 août 2020

Benjamin et Aurélie Delpierre © GP

C’est le bon coût de Benjamin Delpierre de l’Atlantic, qui fait courir le tout-Wimereux gourmand et sa banlieue. Le jeune chef étoilé de la Liégeoise (ouvert le soir, au premier étage) et son épouse Aurélie, qui veille au grain, font un tabac avec ce bistrot moderne revu façon brasserie contemporaine, avec son cadre zen, ses tables en bois sans nappes, ses confortables chaises tulipes, ses baies vitrées ouvrant sur la grande bleue, sa vaste terrasse ayant vue sur la digue et la mer.

Le cadre © GP

La carte est alléchante, les menus sont des cadeaux, même s’il y a parfois un supplément pour le homard. Et l’on comprend que la queue soit nombreuse pour venir se régaler là de toutes sortes de jolies façons. Avec, par exemple, les jolies rillettes de poissons offertes en amuse-gueule, les remarquables croquettes de haddock façon « fishcake » avec sa compotée d’échalotes et son  émulsion à l »estragon, le carpaccio de boeuf au crémeux de patates douces et sa vinaigrette thaï ou encore la chair de crabe et boulgour en taboulé, avec roquette et vinaigrette balsamique, qui font des entrées en matière pleines d’à propos.

Croquette de haddock © GP

Le malicieux sommelier barbu Valéry, qu’on aperçoit le soir côté gastro, vous déniche des vins au verre ayant de la prestance, comme le joli bordeaux blanc « entre deux mers » château Milord, frais comme l’onde, le royal rosé château Maïme en côtes de Provence, parfait pour épouser l’été ou encore la riche Quintessence de Peybonhomme très merlot en blaye côte de bordeaux qui escorte à merveille le homard et son risotto à la betterave, citron confit, girolles et pleurotes et jus de viande, sans omettre le joli merlu du jour avec sa fricassée de légumes, ses condiments tomates/oignons, son émulsion aux herbes.

Homard et risotto à la betterave © GP

Les desserts, comme le nougat glacé ou la panna cotta avec prune, citron, crumble au thym sont gourmands et légers. Mais l’on peut aussi taquiner les plateaux de fruits de mer, les huîtres de Veules les Roses, le tourteau mayonnaise, les crevettes grises ou les bulots et taper, au hasard de la carte, comme les gourmands belges en goguette sur la côte d’Opale, du côté des grands crus de la cave vers les bordeaux grands bourgeois et les bourgognes seigneuriaux. La belle adresse! Service parfois débordé, mais c’est la rançon du succès…

Nougat glacé © GP

L’Aloze à l’Atlantic

6 rue Notre Dame

62930 Wimereux

Tél. : 03 21 32 41 01

Fermeture hebdo: aucune.

Menus: 29,59 (formule), 31,50 €.

Carte: 35-65 €.

Site : www.atlantic-delpierre.com

A propos de cet article

Publié le 15 août 2020 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !