Paris 8e : les jolis voyages du patio

Article du 7 août 2020

Service du vin © GP

Cet été à Paris, si vous voulez vous embarquer pour un croisière de luxe, dans un palace parisien, le temps d’une agape gourmande, le choix n’est guère large! N’oubliez pas la seule adresse du genre, ouverte aussi bien côté hôtel que table, bar et patio: la Pagode de Cos. Cette dernière donne le sentiment de manger à la campagne en lisière du jardin des Champs-Elysées : un pur bonheur qui se complète avec la cuisine élégante et raffinée de Jérôme Banctel, breton ouvert à tous les mondes.

Minestrone de homard © GP

Les mets, chez lui, font escale en Italie, en Grèce, en Turquie, en Iran, au Vietnam, au Cambodge, au Japon, en Thaïlande ou ailleurs. Vous vous régalerez ainsi avec sa version de la tomate burrata façon fine tartelette avec son espuma, comme avec son joli minestrone de homard, son boeuf cru retour d’Asie, sa langoustine au gaspacho andalou et citron noir d’Iran ou encore son « yam som O’« mixant gambas, tamarin, cacahuètes grillées et pomelos.

Black Salmon sauce miso © GP

Un jeune service plein d’à propos vous propose de splendides vins au verre à prix plutôt sages eu égard au luxe du lieu: champagne issu majoritairement de chardonnay grand cru du maître de maison Miche Reybier, fringant meursault de Jobard-Morey, séducteur toscan Villa Massa, seigneurial gevrey-chambertin Taupenot-Merme ou Cos et Pagode de Cos d’une franche complexité et d’une belle profondeur. Qui escortent à merveille le « black salmon » sauce miso avec ses jolis vermicelles à la cebette thaï comme la volaille du Penjab au yaourt et tandoori, avec son millefeuille de courgettes, son pain naan et son raïta.

Volaille du Penjab © GP

En dessert, pas question de louper les recréations classiques chics et chocs d’Adrien Salavert (comme la cabosse pur Madagascar, mariage entre grand cru lait et noir, caramel et thé Earl Grey ou saint honoré vanille), ni les formidables glaces et sorbets « il gelato del marchese » (mention à la glace pistache, ainsi qu’à la vanille de Madagascar) avec lesquels le magnifique tokaji Hetzölö joue l’accord parfait, doux/amer, juste ce qu’il faut. Horaires élastiques, service non stop et ouverture tous les jours.

Cabosse pur Madagascar et glace vanille © GP

 

La Pagode de Cos à la Réserve Paris

42 avenue Gabriel
Paris 8e
Tél. 01 58 36 60 60
Menus : 125 (dég.) €
Carte : 65-120 €
Horaires : 8h-22h
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Site: www.lareserve-paris.com

A propos de cet article

Publié le 7 août 2020 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !