1

Le Lavandou : Patrice Hardy est de retour

Article du 21 juillet 2020

Corinne et Patrice Hardy © AA

On l’évoquait hier dans les chuchotis du lundi : Patrice Hardy, pigeon voyageur de la cuisine à Paris, en banlieue et ailleurs, est de retour. Notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost, nous dit tout…

L’œuf bio, polenta crémeuse et râpé de truffe fraiche ©  AA

Quand Patrice Hardy, qui était en pré-retraite sur la côte varoise, a eu vent le que le Bistrot des Sables, une affaire voisine de sa résidence était à vendre, il n’a pu résister à l’envie de remettre le tablier pour en prendre possession après négociation. Ainsi est né Le Mazet, l’Atelier de la Truffe. En quinze jours, la greffe prenait sans mal. Le passé de l’artiste resurgissait et les épicuriens s’y sont vite donné le mot.

La terrasse ©  AA

Patrice, nous le connaissons depuis La Rotonde à Aix-en-Provence. Nous l’avons retrouvé comme chef au Korova, le restaurant de feu Jean-Luc Delarue qui faisait courir le Tout-Paris rue Marboeuf, « lanceur de restaurants », expert, notamment avec Ladurée aux Champs Elysées pour Pierre Hermé, enfin, chef propriétaire étoilé de La Truffe Noire à Neuilly et du rendez-vous des Camionneurs au Pont-Neuf, un bistrot sympa qu’il avait acheté pour sa fille.

Sardines marinées, sablé romarin, pickles de légumes © AA

Après avoir cédé ces dernières maisons, il s’est mis à a voyager pour apporter son expérience de chef consultant de par le monde. Mais quelque chose devait leur manquer, lui et son épouse. Son nouveau lieu a du charme avec sa terrasse ombragée par le chêne centenaire central et sa salle n’a besoin qu’un peu d’embellissement, domaine réservé de son épouse Corinne. En cuisine, ça turbine et ça envoie du bien bon. Du côté des entrées, on ne peut qu’apprécier l’œuf bio, polenta crémeuse et râpée de truffe fraîche ainsi que les sardines marinées, sablé romarin, pickles de légumes.

Risotto de fregola, homard et truffe © AA

Quant au risotto de fregola, homard et râpé de truffe fraîche, on voit que le chef est loin d’avoir perdu la main. S’il y en a qui n’aiment guère la viande rouge, ils risquent de changer d’avis après avoir goûté à son filet de bœuf froid, mariné façon gravlax, roquette, grenailles, chanterelles, une découverte et une tuerie ! Pour terminer en beauté avec une touche de sucré, il concocte un dessert peu courant, mais avenant: des aubergines confites, en croûte d’épices au parfum cannelle. Bravo pour le rodage, le moteur des saveurs va tourner à plein régime. On vous en reparle dans six mois. Hardy Patrice !

Aubergines confites, en coûte d’épices © AA

 

Le Mazet – l’Atelier de la Truffe

1, Chemin de la Cascade

83980 Saint Clair Le Lavandou

Tél. 04 94 92 88 61

Menus : 38 €, 56 € (dégustation), 65€ (dégustation avec truffe).

Carte : 60 €

Fermeture Hebdo : en Juillet/ Août, le mercredi. Ouvert les autres soirs et le dimanche midi.

Hors saison : ouvert aussi le vendredi, samedi.

Site : en construction

A propos de cet article

Publié le 21 juillet 2020 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Le Lavandou : Patrice Hardy est de retour” : 1 avis

  • Fuchs Philippe

    J’y étais en couple le 1er août soir et nous avons pris le menu à 38€, d’un très bon rapport qualite/prix : en entrée l’oeuf parfait aux truffes à la polenta crémeuse, extra, le gaspacho aux tomates vertes et ricotta, merveilleux de goût, puis la rascasse (un peu trop cuite) avec une délicate petite sauce homardine et son riz noir, le lieu jaune en croûte d’herbes (un peu sec), et en dessert les abricots flambées (?) qui manquaient de sucre avec une excellente glace vanille, et trois sorbets maison très goûtus. On sent que le restaurant est encore en période de rodage mais on a passé un bon moment et on y retournera.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !