1

Monaco : au Louis XV, version décapotable

Article du 13 juillet 2020

La terrasse Pop-Up © AA

La rentrée des saveurs au Louis XV d’Alain Ducasse à Monaco. Notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost, nous dit tout.

Michel Lang et Dominique Lory © AA

En cette période de post confinement estival, les gourmands monégasques aiment par-dessus tout dîner en terrasse car, à la nuit tombée, les températures  deviennent plus agréables. Le Louis XV-Alain Ducasse qui en possède une jouissant d’une vue panoramique sans égale sur l’esplanade du casino entièrement rénovée, a vu les demandes augmenter depuis sa récente réouverture. La terrasse jumelle de la Salle Empire de l’Hôtel de Paris étant libre, il y a pris ses marques durant tout l’été.

Mise en bouche marine © AA

Pour le dîner de baptême en petit comité, le chef Dominique Lory avait concocté un menu « ducassien » et méditerranéen de derrière les fagots, le tout arrosé des divins flacons piochés par le chef sommelier Noël Bajor dans les trésors bachiques de l’auguste cave. Accueillis par Claire Sonnet, directrice de la salle et Michel Lang, directeur des restaurants, les convives ont cédé aux vapeurs marines servies sur les galets de Menton, escortées d’un côtes de Provence blanc 2018 du domaine Gavoty cuvée Clarendon, ambassadeur de la région auprès d’un délectable et aérien bouillon rafraîchi de melon, citronnelle, gingembre et homard bleu puis des légumes et condiments d’un minestrone basilic pilé.

Légumes et condiment d’un minestrone © AA

Bouillon rafraîchi de melon et homard bleu © AA

Un chassagne-montrachet « Le Concis du Champs » 2016 signé Hubert Lamy s’alliait parfaitement avec le loup et concombre de Méditerranée, focaccia, tomate et pourpier. Un château Canon-la-Gaffelière 2004, premier grand cru classé de Saint-Emilion aux arômes puissants mettait en valeur le pintadon des Landes aux girolles, grenailles et cordifole (salade aux feuilles en forme de cœur et au goût légèrement citronné). Enfin, pour terminer en beauté cette magistrale envolée de saveurs et de fragrances, un sauternes-barsac château Coutet 2012 de la famille Bay s’harmonisait à merveille avec le soufflé chaud aux amandes et abricots de Bergeron, flanqué de sa crème glacée thym citron 2018.

Le loup et concombre de Méditerranée © AA

Le pintadon des landes aux girolles © AA

Il ne restait plus alors qu’à s’attarder un dernier instant sur le spectacle de la foule des chalands allant et venant sous les lumières de l’esplanade bordée de jeunes palmiers et de luxueuses décapotables alignées devant l’Hôtel de Paris et le Casino de Monte-Carlo.

Le soufflé chaud aux amandes et abricots Bergeron  © AA

 

Le Louis XV – Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris

place du Casino

98000 Monaco

Tél. +377 98 06 88 64

Menus : 180 € (déj. « Riviera »), 220 (déj. vins c.), 260, 380 €

Carte : 400 €

Horaires : 12h00 à 13h45 et 19h30 à 21h45 le samedi et dimanche. 19h30 à 21h45 le jeudi et vendredi.

Fermeture hebdo. : Lundi, mardi, mercredi

Site: www.hoteldeparismontecarlo.com

A propos de cet article

Publié le 13 juillet 2020 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Monaco : au Louis XV, version décapotable” : 1 avis

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !