2

La Cagouille

« La Cagouille (Paris 14e) selon André Robert »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 1 juin 2011

André Robert © GP

Ce n’est pas vraiment un scoop: mais la Cagouille qui existe depuis trois décennies, ayant déménagé de la rue Daguerre à la place Brancusi, n’est plus vraiment dans les mains de son père fondateur, le charentais Gérard Allemandou au physique de Neptune, devenu aujourd’hui conseiller ou si l’on veut gourou inspirateur. C’est son compère André Robert qui est à la manoeuvre, veillant la salle, la cave (c’est un expert!), les cuisines, les clients, qui sont souvent des habitués.

Céteaux et calamars frits © GP

Ce midi, Michel Vauzelle, président de la région PACA, devise à l’intérieur en sérieuse compagnie, Sylvie Pierre-Brossolette, qui est la chef du service politique du Point et est ici quasiment tous les midis, prête l’oreille aux confidences de messieurs haut placés côté Elysées (on ne vous dira pas qui), et, à une autre table, Jean-Loup Reverier, qui gère les pages régionales du même magazine quasi voisin, refait le monde devant un magnum de Chablis de la Chablisienne. Explication: Jean-Loup est charentais, mais, côté vins, il a le coeur en Bourgogne.

Poulpes à la gallicienne © GP

D’ailleurs, la Mitterrandie, qui se souvenait que François M. était né à Jarnac, en avait fait l’un de ses QG secrets. Il est vrai que servir des couteaux, des céteaux, des calamars frits, des coques (en amuse-gueule) ou des poulpes à la gallicienne, extra frais, comme entre Saujon et Royan, n’est point si courant. On goûte là le fin comme le canaille, la sole et le saint-pierre comme le merlan brillant et le maquereau à la moutarde. In fine, on ne loupe pas le parfait glacé au miel et aux pignons arrosé de cognac: un plaisir d’enfance. Comme d’ailleurs la toute fraîche soupe de cerises. Exquise Cagouille!

Maquereaux à la moutarde © GP

Ps: en charentais, la Cagouille désigne l’escargot. Mais ça, vous le saviez.

Merlan brillant poêlé © GP

La Cagouille

10, place Constantin Brancusi
Paris 14e
Tél. 01 43 22 09 01
Menus : 23 (formule), 38 (vin c.) €
Carte : 40-70 €
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : Gaîté
Site: www.la-cagouille.fr

A propos de cet article

Publié le 1 juin 2011 par

La Cagouille” : 2 avis

  • Charles

    L’un de mes reperes, ouvert 7 jours sur 7. Un vrai bonheur et la carte des vins reste pointue, pour tous les gouts et a tous les prix. Venez gouter un veritable aiolli, pas une vulgair mayonnaise a l’ail.
    Meme les desserts valent la peine de garder une petite place!

  • Camille

    Exquis et divin je confirme
    Seul le cadre est un peu bizarre, un peu froid et pas très esthétique

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Cagouille