> > > Les Jardins d'Anaïs

Les Jardins d'Anaïs

« Luxembourg : un séjour aux Jardins d’Anaïs »

Article du 26 avril 2020

Annabelle Hazard et ses vignes © GP

Un séjour en ville, comme à la campagne ? Une halte au cœur de la capitale luxembourgeoise qui joue la carte champêtre, qui fait oublier l’univers stressé des affaires et des banques ? Aux Jardins d’Anaïs, dans le quartier de Clausen, en contrebas de la forteresse du Bock, que l’on nomme « le Gibraltar du Nord« .

Façade © GP

Il y a là une placette de village, une église comme autrefois, dédiée à Sainte-Cunégonde, quelques vignes, sur lesquelles règnent la patronne Annabelle Hazard, champenoise exilée au Grand Duché, fille de vigneron, mariée à un magnat du muselet, fils également de propriétaire champenois, qui fut sommelier à l’Atelier de Robuchon à Londres.

Maison de Robert Schumann © GP

Le lieu est délicieux, avec ses sept chambres au calme et au charme, joue tour à tour le style rendez-vous montagnard, la bibliothèque, le style Grand Siècle, avec goût et caractère. C’est à la fois un lieu fonctionnel et reposant, qui paraît non des bruits du monde, mais se trouve, jusqu’à côté de la maison natale de Robert Schumann, le fondateur de l’Europe, au cœur des choses.

Chambre bibliothèque © GP

Voilà un hôtel pas comme les autres. Bar, belle table et grande cave, avec salons privatifs et belle salle à manger sous verrière et moderne cheminée stylisée sont en prime.

Au bar © GP

Les Jardins d'Anaïs

2 place Sainte-Cunégonde
1367 Luxembourg
Luxembourg
Tél. 00352 289 980 00
Chambres : 130-240 €
Site: jardinsdanais.lu

A propos de cet article

Publié le 26 avril 2020 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Les Jardins d'Anaïs