Saint-Nicolas-de-Véroce : les délices d’Armante

Article du 13 mars 2020

Toute l’équipe avec Julien Darcy © GP

La belle surprise d’un séjour à l’Armancette ? Le repas à demeure, sous la gouverne d’Antoine Westermann et de son disciple Julien Darcy – qui a notamment travaillé avec lui, au Coq Rico de New York. Une jeune équipe, qui travaille en cuisine ouverte, face à une salle boisée chaleureuse et relaxe, met en pratique les principes justes et sûrs du maestro désormais itinérant, qui fut le sage du Buerehiesel à Strasbourg, de Mon Vieil Ami et de Drouant à Paris.

Velouté de topinambours et truffe © GP

Amoureux des légumes, des plats de montagne, des mets enracinés, le grand Antoine signe là une carte pleine de séduction. Le pâté en croûte de foie gras et volaille avec sa gelée aux noix de Grenoble, le velouté de topinambours à la truffe fraîche avec foie  de canard confit et pané aux noisettes torréfiées, les lasagnes aux champignons et cuisses de grenouilles au bouillon crémé (qui évoquent les fameuses « schniederspätle » – autrement dit: « les pâtes de tailleur » – de grenouilles du Buerehiesel) ravissent sans mal sur un mode rustico-raffiné.

Bar vapeur au tartare d’huîtres © GP

Il y a encore une partition 100% légumes, avec panais aux noisettes et truffes, un brochet vapeur aux aromates, une matelote de poissons d’eau douce avec ses pappardelle fraîches, un bar vapeur au tartare d’huîtres, plus un exceptionnel filet de boeuf savoyard, made-in-Megève, avec sa sauce relevée au poivre Tellicherry, moelle et salsifis glacés: que des mets emballants, qu’on accompagne de crus savoyards servis au verre.

Filet de boeuf poêlé, sauce au poivre, moelle, salsifis © GP

Cuvée Ami-Amis (veltliner, altesse, jacquères) du domaine des 13 Lunes, rouge persan de chez Jean)-François Quénard ou encore superbe malvoisie de Jean-Noël Blard aux Marches, ce dernier qui accompagne à point des desserts de haute volée, signés d’un jeune ancien d’Emmanuel Renaut au « Flocons de Sel »‘ ) Megève : opéra revisité avec sa glace café non sucré, son fond de pâte sablée chocolatée, pavlova à la chartreuse, pomme de Savoie, crème fouettée à la vanille, agrumes marinés à la coriandre et panna cotta vanille ou encore poire pochée aux baies de genièvre et gin de Saint-Gervais, plus sorbet poire. A fondre sur place !

Les desserts © GP

La Table d’Armante

4088 route de Saint-Nicolas

74170 Saint-Gervais-les-Bains

Tél. : 04 50 78 66 00.

Horaires: 12h-14h. 18h30-21h30.

Menus: 39 (déj.), 49 (dîn.) €.

Carte: 75 €.

Site : armancette.com

A propos de cet article

Publié le 13 mars 2020 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !