> > > La Rotonde de la Muette
1

La Rotonde de la Muette

« Mon Perrier menthe à la Muette (Paris 16e) »

Article du 21 mai 2011

En terrasse, à la Rotonde de la Muette © GP

C’est un lieu dont l’enseigne résume tout: l’histoire, le style, l’emplacement, l’environnement, l’atmosphère, jusqu’à l’esprit du quartier. Le musée Marmottan-Monet n’est pas loin, les jardins du Ranelagh sont quelques buissons plus loin.

Il y a, juste en face, la gare de la Muette, devenue table tendance, mais cette Rotonde ci, avec sa façade Art-déco, sa terrasse, son intérieur revu, boisé, coloré, à la mode d’aujourd’hui en simili Garcia, est bien le lieu où se donner rendez-vous à soi même.

Un Perrier menthe et le Monde © GP

Un rayon de soleil en terrasse. Une table esseulée. Le va-et-vient de la rue. Bref, rien ou plutôt tout ce qui nous plaît dans un quartier de Paris qui a su garder le chic de toujours sans se brader. On se rafraîchit l’esprit avec un Perrier menthe, on poursuit la lecture du Monde et on fredonne dans sa tête « j’aime Paris au mois de mai ». Autant dire que tout y est. Cette Rotonde là, sans le savoir, nous offre un monde en soi.

Coup d'oeil sur l'intérieur © GP

La Rotonde de la Muette

12, chaussée de la Muette
Paris 16e
Tél. 01 45 24 45 45
Horaires : 7h-minuit
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : La Muette

A propos de cet article

Publié le 21 mai 2011 par

La Rotonde de la Muette” : 1 avis

  • Jorg Anise

    Habitué du Grand Bistrot situé juste à côté, j’ai voulu changer un peu en testant ce restaurant et je dois dire que je n’y retournerai pas. L’accueil : une grappe de serveurs vous attend devant l’entrée et le chef de rang vous gratifie d’un « Bouyou, bouyou… » plutôt étrange et pour le moins familier qui contraste avec le cadre plutôt feutré. Un serveur nous place à une table ronde entourée d’une banquette circulaire assez inconfortable par son capitonnage élimé et ses ressorts fatigués, les autres fauteuils de la salle présentent le même état d’usure… La cuisine : Je choisis un tartare de boeuf, précédé d’une salade de crottins de chèvre en demandant au serveur de quel type de crottins il s’agit… « Chavignol spécial salade » me réponds le serveur. La salade était en fait un tas de salade mêlée toute prête garnie de petits chèvres industriels qui n’étaient pas des Chavignols, le steak tartare qui suivi était déjà tout prêt et était tout aussi insipide que le chèvre. Avant de partir, je suis allé au toilettes qui sentaient mauvais et étaient assez sales… j’aurais dû y aller en arrivant, et ne serai pas resté pour me faire arnaquer par la suite. L’addition fut salée au regard de la qualité du repas et de l’accueil, je déconseille donc vivement cet établissement et garde mes habitudes dans l’établissement d’à côté… !

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Rotonde de la Muette