1

Racine

« Nice : génial le végétal ! »

Article du 18 février 2020

Marion et Bruno Cirino © AA

Quand Bruno et Marion Cirino créent un bistrot niçois et végétal, Alain Angenost, notre correspondant de la Côte dAzur, figure, bien sûr, aux premiers loges… On l’écoute.

L’œuf, petits pois, jus d’herbes et pain © AA

Ils sont doublement étoilés à l’Hostellerie Jérôme à la Turbie, forment un couple d’artisans/artistes hors du commun. Bruno et Marion Cirino se sont connus au Royal Monceau à Paris alors qu’il était chef des cuisines et elle l’harpiste de la table gastronomique. Ils viennent d’ouvrir « Racine » au cœur Nice. Après le succès de leur Café de la Fontaine voisin de leur grande table, qui continue contre vents et marées à attirer une clientèle friande de bons petits plats méditerranéens, ils ont voulu que leur nouvelle table niçoise soit essentiellement tournée vers une cuisine potagère dans ce qu’il y a de plus gourmand.

Tagliatelle, épinards crus, goût de vin © AA

Comptez sur Bruno pour avoir sélectionné les meilleurs producteurs et sur Marion pour choisir avec soin les vins compagnons. Luca Pezzano, lui, assure un service prévenant. Quand les Cirino font du bio, ils le font avec brio dans une ambiance conviviale avec grande table d’hôtes et assises plus intimes. Les produits marins et la viande sont bannis d’une carte qui regorge d’intitulés à faire frétiller les papilles. Même ceux qui n’apprécient guère les légumes, et ils ont tort, seront conquis par les créations transcendantes de Bruno, mises en pratique par son fidèle Abdalahi Sacko.

Brocoletti grillés © GP

Ainsi, les brocoletti grillés aux cime di rapa (pousses de navets ou de brocolis) avec leur concassée d’olives, la crème de petits pois au lait de bufflonne, les pommes de terre à la truffe noire et orties, l’œuf aux petits pois, jus d’herbes et pain ou enfin les cœurs d’artichaut épineux rôtis aux orties. Le morceau de bravoure du moment? Assurément, les jolis tagliatelle aux épinards crus, avec leur goût de vin rappelant fort joliment la daube, mais évidemment sans viande de bœuf, parti-prix végétalien oblige.

Cœurs d’artichaut épineux rôtis aux orties © AA

Quant au sucré, le mariage de la tarte au marsala/gorgonzola fermier bio, ou celle au citron avec sa gelée de mandarine et son sorbet aux mandarines confites et ricotta remportent haut la main les suffrages. Côté cave, le chablis du domaine Gueguen 2018, le sauvignon de Touraine, « S des Poëtes » 2016, le bourgogne aligoté Anne Boisson 2017, le saumur clos Mazurique d’Arnaud Lambert 2018 ou encore le bordeaux bio du château Lagrugère Cuvée Zer 2018 (sans soufre ajouté) sont les parfaits duettistes de ces mets. Dans un quartier judicieusement rénové, tout près de la nouvelle halle de la Gare Sud où voisinent, station de tramway, multiplex de cinéma, parking géant et commerces divers et variés, voilà une adresse que l’on n’est pas prêt d’oublier. À savourer sans modération.

La tarte au citron, sorbet de mandarines confites et ricotta © AA

Racine

3 rue Clément Roassal
06000 Nice
Tél. 04 93 76 86 17
Carte : 75-95 €
Fermeture hebdo. : Mardi, mercredi

A propos de cet article

Publié le 18 février 2020 par

Racine” : 1 avis

  • SYLVIE

    FORMIDABLE cuisine de Bruno Cirino et très bonne équipe
    La formule du jour est excellente.
    Du goût, du goût, du goût!
    Enfin, une pépite dans le quartier Libération.
    Découvrez la cuisine potagère aux magnifiques produits locaux.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Racine