> > > > Brasserie Le Tigre
1

Brasserie Le Tigre

« Strasbourg : le renouveau du Tigre »

Article du 26 février 2020

Le Tigre © GP

5 Faubourg National, à deux pas des quais de l’Ill, dès 1795, se fabrique la bière « Tigre Bock » qu’administre Abraham Jost. Exploitée par Joseph Krencker de 1874 à 1909, la brasserie est reprise par TH et E. Koerttgé qui sont les derniers à fabriquer de la bière dans Strasbourg intra-muros. En 1921, la brasserie Kronenbourg fait construire sur le même emplacement la grande brasserie du Tigre, avec sa vaste coupole de style Art déco, qui, elle, date de 1931. L’ensemble ferme ses portes dans les années 1970. Ce sera longtemps un restaurant universitaire.

Le Petit Tigre © GP

Geoffroy Lebold, qui travailla pour la mairie de Strasbourg, et Peggy Anstotz, qui œuvra, elle, pour le conseil de l’Europe, y font revivre à la fois la brasserie avec ses beaux espaces, ses plats de tradition alsacienne, dont la charcuterie, les saucisses et la choucroute, avec le conseil du cuisinier étoilé Thierry Schwartz d’Obernai, mais aussi la bière Tigre Bock elle-même, fabriquée en partenariat avec Kronenbourg, en plusieurs versions, houblonnée, au froment (Weizen), maltée et non filtrée.

Tarte flambée gratinée © GP

On vient chez pour la belle ambiance et le vaste décor, avec son haut plafond, son tigre sculpté géant, les bières variées, non filtrées et dessoiffantes, comme ses belles tartes flambées, classiques ou gratinées, au boudin noir ou au munster, soit en dix versions, et ses mets confectionnés autour de la bière, veillés de loin par Thierry Schwartz chef étoilé d’Obernai. Ainsi, la truite fumée du Heimbach servie avec son fromage blanc aux herbes, sa salade de roquette, la planche mixte de fromage et charcuteries, l’exquise « curry wurst » épicée, les « Ball’s Bock’ (boulettes de bœuf, sauce curry, roquette) ou encore la « Hot bock knack » (deux knacks avec choucroute grillée, oignons, le tout dans un pain au lait, flanquée de sucrine).

Ball’s Bock © GP

On y ajoute que les frites sont maison et que les douceurs (profiteroles au chocolat, pavlova aux fruits frais et à ma meringue craquantes) se croquent avec plaisir, assez avec son jardin façon « biergarten » et son coin taverne à l’entrée dit « le Petit Tigre », pour y prendre de bonnes habitudes. Prix sages, y compris ceux des vins d’une carte éclectique (comme ce minervois « in vino libido » de Jean-Philippe Charpentier à 15,50€).

Hot Bock Knack © GP

Brasserie Le Tigre

5 rue du Faubourg-National
67000 Strasbourg
Tél. 03 90 23 21 58
Carte : 25-35 €
Horaires : 7h-1h30
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Site: letigre.eu

A propos de cet article

Publié le 26 février 2020 par

Brasserie Le Tigre” : 1 avis

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Brasserie Le Tigre