1

Le Damier

« Troyes: le bon coût de Julien »

Article du 14 mai 2011

Julien Hérin © Maurice Rougemont

Julien Hérin © Maurice Rougemont

C’est la dernière bonne pioche de Troyes-centre : une ancienne maison de boulanger, sise dans un hôtel particulier du XVIe siècle, face à l’église Sainte-Madeleine. La grande cheminée, le mur avec ses damiers de briques, le mobilier high tech, l’accueil jeune et dans le vent de Julien Hérin donnent le ton du lieu. En cuisine, un ancien du Valentino joue le bistrot revu gastro.

Pince de tourteau, fondue de poireaux et émulsion de persil, déclinaison de foie gras ou œuf en meurette font de bonnes mises en train. Et la barbue à la poêlée de panais, le foie de veau (mais pourquoi le couper en morceaux ?) au vinaigre balsamique, comme le classique steak tartare avec ses condiments ne sont pas mal.

Mosaïque de plats au Damier © Maurice Rougemont

Mosaïque de plats au Damier © Maurice Rougemont

In fine,  « tiramicidre » et fondant au chocolat sont à fondre. Quelques jolis vins régionaux (champagne veuve Devaux, épineuil de Michelot) ne font pas monter la note.

Le Damier

10bis, rue de la Madeleine
10000 Troyes
Tél. 03 25 40 28 40
Menus : 15,50, 19,50, 28, 35 €
Carte : 25-40 €
Site: restaurant-ledamier-troyes.fr

A propos de cet article

Publié le 14 mai 2011 par

Le Damier” : 1 avis

  • Audibert

    Un accueil très sympathique, une explication en détail des travaux entrepris pour expliquer le décorum, une sauce yassa exquise, la crème brulée au foie gras étonnante, le crumble au saumon frais, noisette, chips de courgettes et carotte, de bons vins au verres,notamment un Chablis de chez Laroche, (mais qu’attendent donc tous ces restaurants qui ne proposent de formule de vin au verre ? ). Un deuxième repas pris le lendemain a confirmé l’impression. Merci à Gilles Pudlowski pour cette info.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Damier