Montlivault : Christophe Hay vu par Maurice Rougemont

Article du 8 janvier 2020

Notre photographe complice, Maurice Rougemont poursuit son voyage riche en images et en émotions dans le Val de Loire, côté blésois. Quatrième étape… Christophe Hay

Christophe Hay © Maurice Rougemont

Promenade sur les bords de Loire avec Christophe Hay. Il parcourt à vive allure les routes des bords de Loire dans sa deux-chevaux Charleston, l’un des derniers modèles, sorti de l’usine de Levallois-Perret en 1990. Libre en sa campagne, ne se sentant plus tenu par le temps ni les hommes, il s’arrête sur les berges où  les hâleurs, depuis longtemps, ont disparu. C’est là, qu’il rentre en lui-même pour se ressourcer avec en fond ces anciennes toues cabanées, bateaux qui servaient à la pêche et aux transports. Puis, empli de la force du fleuve il repart sur son bolide bicolore, dans ce bruit de piston si familier et réjouissant. Enfin, il pile devant la Maison d’à Côté, et entre en cuisine plein de calme et sagesse pour fabriquer des plats comme ce sandre confit, cette alose de Loire, ou cette géline de Touraine au chou pointu mitonnés à la perfection.

Christophe Hay « La Maison d’à Côté »

25, route de Chambord
41350 Montlivault
Tél. 02 54 20 62 30
Menus : 42 (déj.), 98, 139 €
Carte : 180 €
Fermeture hebdo. : Mardi (sep.-avril), mercredi
Site: www.lamaisondacote.fr/maison

A propos de cet article

Publié le 8 janvier 2020 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !