Le pays basque selon Jacques Ballarin

Article du 19 novembre 2019

Le piment de Guernica et celui d’Espelette, le thon et le merlu de St Jean de Luz, l’agneau de St Etienne de Baigorry, l’anchois et le chipiron de Fontarrabie, sans oublier le rouge d’Irouléguy et le blanc pétillant de Txakoli, le cidre d’Astigarra et d’Ascain: voilà, en autres choses exquises, le propos de Jacques Ballarin qui est allé voir ce qui se tramait des deux côtés de la frontière et expliquait la gourmandise basque. Fromage de brebis, châtaigne, cerise noire sont également au rendez-vous avec le chocolat (mais, curieusement, pas le gâteau basque) de ce livre d’heures joliment illustré et préfacé avec passion par Alain Ducasse et Martin Berasategui.

Pays basque, un terroir, des hommes, de Jacques Ballarin, photos de Claude Prigent (Alain Ducasse édition, 320 pages, 30 €).

A propos de cet article

Publié le 19 novembre 2019 par
Catégorie : Livres Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !