Paris 1er : le pique-nique chic de Laura Portelli

Article du 14 novembre 2019

Laura Portelli © GP

Laura Portelli? On connaît cette blonde charmeuse, qui est la compagne de Christophe Saintagne et tient le « garde-manger », bar-traiteur abrité par Papillon dans le 17e. La voici ouvrant sa propre table, chic et champêtre à la fois à deux pas du Châtelet et des quais de Seine. Le lieu, désigné par l’architecte Marie Deroudilhe, est gai, lumineux, convivial, éclairé de l’extérieur par la lumière naturelle que reflètent les grandes baies vitrées, avec ses banquettes vertes et ses chaises paillées, son bar, sa cuisine ouverte.

Foccaccia © GP

Bref, on s’y sent vite bien. On y ajoute le jeune service plein d’allant, parfois venu de l’univers Ducasse (comme le directeur ancien des Lyonnais) et l’enthousiasme naturel de Laura, qui n’a pas renié ses racines italiennes, vous sert les olives de Cédric Casanova et le saucisson de Calabre en amuse-gueule, avant les vrais plats façon tapas à picorer. Poireaux vapeur et agrumes, courge avec parmesan et romarin, légumes racines et anchoïade, sardines au beurre semi-sel et radis ou encore focaccia avec champignons et condiment n’duja (saucisse de porc calabraises aux abats – très – épicés) font des instants de grâce jouant le pur bonheur de produits vrais et de qualité dans la simplicité.

Aioli Jacques Médecin © GP

On n’oublie pas les jolis vins au verre (frais sauvignon du château de Quinçay, splendide et riche syrah de Stéphane Ogier à Ampuis), tarifés comme le reste, avec gentillesse. Ni les mets de résistance qui se nomment aïoli de cabillaud à la niçoise selon la recette de Jacques Médecin das son livre phare sur la cuisine du comté de Nice, les splendides boulettes d’agneau au raz el hanout ou encore la volaille rôtie à la sauge. En prime, de jolis accompagnements, comme les haricots coco aux zestes d’orange et les pommes sarladaises.

Boulettes d’agneau au raz el hanout © GP

Les desserts constituent un festival, comme cette recréation subtile et fine du café liégeois, ce gros chou pralin au chocolat façon profiterole, ce « tout citron » très napolitain d’allure ou encore ce crumble de pommes et poires épicées, sur lesquels le coteaux du layon du clos de le Bergerie fait une bien jolie ponctuation. De plus, la maison ouvre tous les jours. Qu’on se le dise !

Café liegeois © GP

Pique Nique

14 rue Bertin Poirée

Paris 1er

Tél. : 01 40 26 67 19

M°: Châtelet.

Horaires : 12h-15h. 19h-23h.

Fermeture hebdo: aucune.

Menus :  28, 38 €.

Site : www.piqueniqueparis.fr

 

A propos de cet article

Publié le 14 novembre 2019 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !