1

Paris 19e : un Cheval d’Or au galop

Article du 6 novembre 2019

Façade © DR

Notre ami Sébastien Blondon, qui anime le site Entrée des Sens, a visité pour nous avec ferveur le nouveau Cheval d’Or de Taku Sakine. On l’écoute avec attention…

Taku Sekine © DR

A deux pas du métro Jourdain, en ce mois pluvieux, sifflent des trombes d’eau rappelant le fleuve Jourdain qui semble comme arriver au trot. Refuge gourmand est trouvé en cette jolie table familiale et populaire, à la façade lumineuse historique bien conservée, prônant des valeurs gastronomiques entre simplicité et savoureuse complicité, chevauchant les techniques de la cuisine cantonaise, les dragons de Hong Kong, de Taïwan, du Vietnam et du Japon.

Bar en gyoza, moutarde et vinaigre © SB

Taku Sekine (Dersou) s’est associé à Florent Ciccoli (Café du Coin, Bones, au Passage, Jones) pour créer son nouveau projet coup de cœur, afin d’y développer sa « cantine franco-asiatique » de qualité. Dans un décor minimaliste à la belle acoustique signé Cigue, un collectif d’architectes dans le vent,  où la sobriété se révèle à travers des murs blancs juste grattés et de bois clair, on lâche la monture de son quotidien pour s’installer sans harnais dans une salle longiligne avec vue sur la cuisine ouverte au développement des sens.

Salade de coriandre et citron kaffir © DR

La carte qui privilégie le franglais se divise en sept sauts d’obstacles gourmands, dont vous vous régalerez à l’aide de baguettes ou d’une cuillère, justes accompagnants de votre chevauchée à table: du casse-croûte (pickles de chous/gingembre, concombre haricot noir fermenté), du froid (tartare de canard pomme sésame), du frit ( superbe plat d’encornets épinard et bisque / délectable gyoza au porc, vinaigre et moutarde de dijon /beau ris de veau sel et poivre, fenouil, citron vert, poivron ), du riz (délicieux plat taiwanais de Lu Rou Fan : porc haché croustillant, œuf et riz blanc) , du bruyant slurp ( merveilleux plat de pork noodles : pâtes au porc, jaune d’œuf à percer ), du cuit vapeur ( fameuse Diy bao ventrèche de porc/ veggie basket sauce ban bang : mayonnaise sesame huile pimentée et ail fermenté soja et pomme/ plat de poisson à se partager ), aux desserts (figue de Solliès, tamarin, sorbet au lait/ cinnamon fried bao : bao frit à la cannelle).

Ris de veau, sel et poivre, fenouil, citron vert, poivron © SB

Les plats se partagent. Comptez 6 plats à partager à 2 pour une belle expérience culinaire. Le service est attentionné, la table a suffisamment de rebond pour que l’on n’ait pas besoin de piaffer. Carte des vins natures et des sakés natures de belle facture. En sortant de cette adresse, l’on songe déjà à refaire un tour de piste.

Lu Rou Fan : porc haché croustillant, œuf et riz blanc © SB

A noter que pour ceux qui n’auraient pas eu le temps de réserver, ou qui ne seraient pas très à cheval sur le principe des réservations, 16 places sont à disposition tous les soirs au bar au plus près du feu des cuisines. « Cheval D’Or, Un Amour de Table à tous crins qui file au grand galop »

Un coin de table © DR

Cheval D’Or

21 rue de la Villette

Paris 19e

Tel : 09 54 12 21 77

Carte : 45 €

Menu: 65 (dîn. en 8 temps).

Horaires : du Mercredi au Dimanche de 13h30 à 23h00. Samedi/Dimanche de 12h30 à 14h00.

Fermeture hebdo. : lundi, mardi.

Métro proche : Jourdain

Site : chevaldorparis.com

 

A propos de cet article

Publié le 6 novembre 2019 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Paris 19e : un Cheval d’Or au galop” : 1 avis

  • Grant Deboize

    Grosse déception pour ma part.
    Hyper convenu et sans aucune surprise, ce qui n’était pas du tout ce que l’on nous avait vendu dans la presse.
    Très honnêtement je prends plus de plaisir dans 70 % des gargotes asiatiques où je mets les pieds parce que c’est bien là le problème, il n’y a aucun plaisir dans sa cuisine.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !