Amsterdam : les nuits et les jours zen de l’Okura

Article du 21 novembre 2019

La tour © GP

Cette haute tour des années 1980 au coeur d’Amsterdam, mais loin du centre, avec vue sur les toits de la ville au loin et un canal proche, on la connaît pour ses tables fameuses : la brasserie Serre, le teppanyaki Sazanka, le japonais pur et dur façon « kaiseki » Yamazato, le deux étoiles Ciel Bleu, plus le Camelia, pour les petits-déjeuners.

Un escalier © GP

Elle figure un monde à part, avec son esthétique et japonisante, ses chambres sobres, ses salles d’eau fonctionnelles, ses fenêtres qui ouvrent comme des baies vitrées sur le dehors comme un spectacle. Le service est souriant, aux petits soins, même s’il peut avoir ses lenteurs. Le repos est garanti, loin du tumulte et du tourbillon de la ville que l’on rejoint pourtant par un coup de taxi en 15 mn.

Une chambre © GP

Fenêtre d’une chambre © GP

Le cachet est là, pour peu que l’on aime les teintes en grisaille, le bois précieux, la lumière naturelle qui vient ici en appoint. Bref, un village en ville (291 chambres tout de même) à découvrir à pas menus…

Le Camelia pour les petits déjeuners © GP

Yamazato vue sur le jardin zen © GP

Okura

Ferdinand Bolstraat 333
1072 Amsterdam
Pays-Bas
Tél. +31 (0) 20 67 87 111
Chambres : 205-470 €
Site: www.okura.nl

 

A propos de cet article

Publié le 21 novembre 2019 par
Catégorie : Voyages Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !