Mandelieu : les plaisirs malins du 21

Article du 1 octobre 2019

La terrasse © AA

Une neuve table à Mandelieu. Alain Angenost, notre correspondant de la Côte d’Azur, est au rendez-vous. On l’écoute…

Bertrand de Charnacé, Benjamin Pansolin et Lucas © AA

Le Bistrot 21, en place depuis le printemps dernier, est une halte gourmande qui a vite séduit les chalands du port de Mandelieu-la-Napoule. La salle guillerette d’une cinquantaine de places donne sur les quais et la terrasse au premier, avec vue sur les embarcations et la grande bleue, peut accueillir jusqu’à quatre-vingt-dix couverts. On doit sa création à une rencontre fortuite entre deux épicuriens oenophiles qui débouchera sur la construction d’une amitié forte.

La façade © AA

Le premier, Bertrand de Charnacé, est un entrepreneur aux talents multiples, bon vivant et à la cave bien garnie. Le second, Nicolas Lucas, dit « Lucas », Hyérois au physique de skipper, a exercé lui en salle, en Angleterre pour la langue, au Marco Polo à Théoule-sur-Mer et en station à Courchevel. C’est lui qui est le plus présent. Bertrand, qui lui a mis le pied à l’étrier, vient l’aider dès qu’il le peut.

Oeuf parfait, chorizo de bellota et croutons © AA

Ils ont embarqué dans leur projet le chef Benjamin Pansolin qui est un spécialiste des ouvertures. Ce chef rigoureux qui connaît parfaitement son métier a navigué entre Paris et la Côte d’Azur, tour à tour chef de bistrots renommés dont le Bistrot Pyramide, le Bistrot Trente, Le Cochon à l’Oreille, Pinxo d’Alain Dutournier, Bistrot Oudinot, Café de la Place au Cannet dans le 06. Il délivre ici du « fait maison » qui colle à la saison dans des menus bien alléchants à partir de produits frais, la plupart locaux et aussi, sur le pouce, des planches à partager, italiennes ou terre et mer.

Dos de cabillaud au curry rouge © AA

En entrées, l’œuf parfait (cuit à 63°), crème de chorizo Bellota et croûtons et le tartare de daurade au citron vert et lait de coco sont aussi réjouissants à l’œil qu’au palais. Le dos de cabillaud au curry rouge, guacamole aux épices douces et légumes du marché est l’assiette signature du moment. Quant à la côte de veau (300g) et sa fricassée de champignons, jus de viande à l’ail noir, panais braisé au beurre, ce n’est que du bonheur pour les amateurs. Avec le riz au lait de coco, mangue fraîche et cacahuètes caramélisées et le financier chocolat, ganache Gianduja et poire, on termine en beauté sur le même registre créatif et maîtrisé.

Côte de veau, fricassée de champignons, jus de viande © AA

Voilà donc une nouvelle pépite azuréenne qui offre un emplacement des plus agréables, une belle équipe, de la bonne chère. Alors, que demander de plus à la vie?

Riz au lait de coco, mangue et cacahuètes © AA

Le Bistrot 21

Port Mandelieu

06210 Mandelieu-la-Napoule

Tél. : 04 93 90 83 47

Menu : 12€ (enfant), 31 €.

Carte : 48€

Fermeture hebdo : mardi soir et mercredi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de cet article

Publié le 1 octobre 2019 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !