Paris 3e : les folles nuits du SInner

Article du 12 octobre 2019

L’entrée © GP

On vous a déjà parlé de cet hôtel pas comme les autres, évoquant la religion et l’interdit (« Sinner » comme « pêcheur » au sens du pêché), avec ses hommages au marquis de Sade (une suite nommée Justine), ses odeurs d’encens à l’entrée, sa crypte comme un concept-store, sa table ethnique, supervisée par Adam Bentalha du Brach. Le lieu vaut le détour, l’étape et plus. Pour la curiosité  et rendre hommage au design signé Tristan Auer.

Salon de la suite Justine © GP

Il y a la réception avec son atmosphère religieuse (nous sommes rue du Temple), son spa aux airs de thermes romains, ses couloirs éclairés à la lanterne, sa bande son néo-mystique, ses clins d’oeil un brin sado/maso (ici une cravache en cuir, là des « poppers » revus en « Jungle Juice »), ses couleurs sombre, noir et rouge. C’est à la fois sexy, glamour, ésotérique, avec ses clins d’oeil à la Kubrik, celui de « Eyes Wide Shut ».

Une chambre ©  GP

Bref, signé du groupe Evok, qui nous avait habitué à plus classique (Nolinski et ses rêveurs de voyageur années 1920, Brach et sa déco signée Starck dans l’ancienne poste de la rue de la Pompe), voilà bien un lieu à part, au charme vénéneux, sinon venimeux, à goûter, à visiter, comme un étrange rendez-vous en ville et dont l’aventure commence.

Salle de bain suite « Justine » © GP

Sinner

116 Rue du Temple

Paris 3e

Tél. : 01 42 72 20 00

M°: Temple, Arts et Métiers, République.

Chambres : 430-590 €.

Site : sinnerparis.com

A propos de cet article

Publié le 12 octobre 2019 par
Catégorie : Voyages Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !