2

Evian Royal Resort

« Evian: l’ère Vander est arrivée »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 4 mai 2011

Patrice Vander © DR

Il cherche sa voie gourmande, hésite entre le style pensionnaire relax qui aime se nourrir avant ou après le golf – le vrai roi du lieu ! – et  le voyageur doré sur tranche qui picore au gré de l’air du temps. Pourtant le Royal n’est pas un palace comme les autres. Bâti en 1907, inauguré en 1909, dédié à Edouard VII, roi d’Angleterre et plus francophile des Britanniques qui  n’y a pourtant jamais habité (il est décédé en 1910), le Royal a connu une destinée glorieuse, accueillant les stars du cinéma, comme le G8. Rebâti en partie après un incendie dans les années 1950, il bénéficie d’une toiture neuve avec une charpente en bois de Hongrie, constituant aujourd’hui la vitrine de luxe du groupe Danone.

Reste que ce jeune centenaire est en pleine forme peine à retrouver la gloire gourmande qui lui valut jadis l’étoile sous la houlette de Michel Lentz. Son successeur, après le bref intermède assuré par Frédéric Médigue, se nomme Patrice Vander. Ce Picard, formé jadis chez Gérard Cagna au Relais Sainte-Jeanne de Cormeilles en Vexin, puis au Plaza-Athénée aux côtés d’Eric Briffard, travaille depuis dix ans au Royal, même si ce fut d’abord dans l’ombre de ses prédécesseurs. C’est  dire qu’il connaît la musique.

L’ancienne salle monumentale, avec ses fresques fameuses signées Jeaulmes, côté lac, propose, sous l’enseigne de la Suite, des mets tendance façon Costes. Sucrine façon César, ventrèche de thon et piquillos « new style», nems et samossas au basilic thaï, penne rigate à la tomate, wok de volaille fermière,  ou plus rustique cochon de lait bio laqué avec sa pomme tapée indiquent l’esquisse d’un style.

Mais c’est bien au Edouard VII, que les choses sérieuses se passent. Vander y joue, pour 35 couverts, sous d’autres fresques de Jeaulmes, avec un mélange de précision, de rigueur et de modestie, une partition néo-classique qui devrait plaire sans mal aux inspecteurs Michelin. La place est donnée au service qui peut se livrer à de jolis exercices de style au guéridon.

Mais c’est, bien sûr, dans l’assiette, que se trame des choses exquises. Les petites perches meunière sur galet, la daurade royale marinée à la mangue et au shiso, l’œuf des fermes de Marin pané avec parmesan, pistache et asperge, comme le homard en coque au romarin et jus de la presse ont de la tenue.

Le turbot aux ailerons de volaille et cresson, comme la poularde de Bresse en deux services aux écrevisses à la façon drômoise, l’agneau de lait en selle et carré avec son mesclun d’herbes, comme les frais desserts (fraises en différentes textures à la citronnelle, frécinette pochée passion et glace sésame) valent le coup de chapeau. Le signe sans doute que le Royal gourmand et nouveau style vient d’arriver.

Evian Royal Resort


74501 Evian-les-Bains
Tél. 04 50 26 85 00
Chambres : 450-850 €
Menus : 80, 100 € (Edouard VII)
Site: evianroyal.com

A propos de cet article

Publié le 4 mai 2011 par

Evian Royal Resort” : 2 avis

  • gérard cagna

    Patrice est un garçon au courage digne d’ un chevalier de la Table Ronde, qui as su tout au long de sa carriére faire son miel des épreuves que le destin lui avait confié, et il en à surmonté Mister Pepper ( le surnom que je lui avait donné) j’ aurai pu aussi l’ appeler Capitaine Courage.
    Parlez lui du Marathon de la Paix ou je l ’embarquai pour Jérusalem en novembre 1993 aprés les accords d’ Oslo. Et aussi un grand moment partagé avec ces 50 km que nous fimes un matin de juillet en duo d énérgie et de joie de vivre, départ lever du soleil un lundi matin jour de repos, tout au long des chemin des églises dont Raoul Glaber parlait aux XIéme siécle.
    Un éléve ou plutôt un Disciple qui réussit c’ est une transmission réussit, et toujours une fleur qui pousse sur les cicatrices d’ un vieux Maitre version baroudeur.

  • HM. et A. Barthès

    Clients de longue date du Royal, nous partageons ces appréciations élogieuses et parfaitement justifiées de la cuisine de Patrice Vander

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Evian Royal Resort