L’Italie en roue libre de la Casa Bianca

Article du 11 septembre 2019

Voilà un bol de fraîcheur venu d’Italie, des Pouilles exactement, et qui vous donne envie de repartir illico presto en vacances. Universitaire, journaliste, spécialiste de la mafia et bon connaisseur de la politique transalpine, l’auteur se décide à s’installer avec son épouse Michaela, italienne de souche et native des environs de Lecce, dans un ancien monastère appartenant à la famille de cette dernière. Rénovations nécessaires, imbroglio administratif lorsqu’il s’agit d’obtenir les autorisations nécessaires, scènes de la vie quotidienne et conjugale, visite impromptue d’amis peu attendus et considérations éternelles sur l’opposition France-Italie fournissent l’occasion d’un bien joli récit drôle, vif, désopilant, instructif. A lire et à relire avec gourmandise, sans modération.

Casa Bianca, de Jacques de Saint Victor (Editions des Equateurs, 390 pages, 20 €).

A propos de cet article

Publié le 11 septembre 2019 par
Catégorie : Livres Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !