Saint-Jean-Cap-Ferrat : le vent neuf du Royal Riviera

Article du 26 août 2019

Lucas Simoncini, le directeur adjoint Éric Perbet et Anthony Cadei © AA

Une belle table hôtelière qui change en … bien: voilà celle Royal Riviera redécouverte par notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost …

Terrasse avec vue sur mer © AA

Cela bouge au Royal Riviera: Bruno Le Bolch et le chef pâtissier Marc Payeur se sont envolés vers d’autres horizons. Ils ont été remplacés par Anthony Cadei, 31 ans, chef exécutif et Lucas Simoncini, 30 ans, nouveau chef pâtissier. Anthony a officié au Bristol Paris puis au Four Seasons Bora Bora.  Afin de se remettre dans le bain des standards français, il passera au K2 à Courchevel avant le club Privé Château Latour au Four Seasons Londres Ten Trinity Square. Quant à Lucas Simoncini, il était responsable de la pâtisserie  du Monte-Carlo Bay à Monaco.

Poulpe, gnocchis au beurre d’algue, oseille et encre de seiche ©  AA

C’est donc un vent nouveau qui souffle sur les cartes des restaurants de ce luxueux cinq étoiles azuréen. Ce tandem aborde le challenge avec professionnalisme et modestie, renforcé par un service en salle de haute volée à la Table du Royal. Ouverte au dîner en terrasse à la belle saison, le lieu offre une vue magique et romantique face à la Baie des Fourmis et ses flots bleus sur lesquels les yachts se prélassent.

Tomate ancienne au cœur de stracciatella  © AA

Ce qui vous attend là? Un jambon ibérique Bellota de Jabugo à partager avec un verre de rosé corse Clos Columbu 2018 d’Étienne Suzzoni en guise de prémices, avant la mise en bouche, un foie gras cuit maison à la crème de pêche de vigne, chutney de pêche plate aux graines de lin, toast melba, qui augure avec éclat de ce qui va suivre. Dans sa jolie nudité, la tomate ancienne au cœur de stracciatella avec pain de campagne plongé dans une vinaigrette aux senteurs de Provence, tuile au piment d’Espelette puis le poulpe, gnocchis au beurre d’algue, crème à l’oseille et encre de seiche, nuage de wakamé, charment sans mal.

Bœuf Aberdeen grillé, girolles et oignons caramélisés © AA

Entre terre et mer, le bœuf Aberdeen grillé, girolles sautées au jus, oignons caramélisés, feuilletage aux saveurs de pissaladière, jus à l’orange ou le filet de saint-pierre doré à la poêle, millefeuille et texture de céleri rave, pomme charlotte, moules en condiment et jus corsé au porto, sont deux réussites néo-classiques de bon ton. On appréciera pleinement le baba de Lucas, revu en déclinaison citronnée de la Riviera. La table du Royal, c’est aussi ses animations musicales dont celles qui prennent place chaque lundi, mercredi et vendredi du 1er juillet au 30 août pour vous faire passer une superbe soirée tant à goûter qu’écouter.

Baba au limoncello © AA

La Table du Royal au Royal Riviera

3, avenue Jean Monnet

06230 Saint-Jean-Cap-Ferrat

Tél. : 04 93 76 31 00

Menus : 70€, 100€

Carte : 100€

Site : www.royal-riviera.com

Fermeture hebdo : ouvert tljrs au dîner de 19h30 à 22h

Fermeture annuelle : mi-novembre à mi-janvier

 

 

A propos de cet article

Publié le 26 août 2019 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !