Bordeaux : ce Petit Commerce reste une grande affaire

Article du 28 août 2019

En terrasse © GP

Fabien Touraille, qui tient cette maison avec ses succursales multiples dans la même rue, parvient à servir quelque cinq cent couverts sans discontinuer au fil de ses différentes salles, façades, terrasses. La cuisine, qui peut y être terrienne, s’affiche joliment marine sur le mode bistrot.

Tartare de maigre © GP

On a connu là Stéphane Carrade, venu du Grand Hôtel, qui voulait y jouer sa carte poissonnière à lui dans un espace réservé. Depuis, le gars Stéphane est parti pour le bassin d’Arcachon et l’hôtel Haïtza au Pyla où il a décroché, très vite, une étoile. On joue là, depuis, une carte gentiment passe partout, bien faite, iodée, sans chichi, ni prétention, ni signature particulière.

Barbue à la plancha © GP

Au programme? Moules marinière, soupe de poissons, tartare de maigre, belles langoustines à la plancha, barbue, saint-pierre, rouget ou turbot cuits sur le même mode, selon l’arrivage du jour et les caprices de la marée, calamars sautés se goûtent sans trêve et sans chipoter. Belle ambiance, bruyante, vivante et bordelaise.

Langoustines © GP

Le Petit Commerce

5, rue du Parlement
33000 Bordeaux
Tél. 05 56 79 76 58
Menus : 14 (déj., formule) €
Carte : 35-55 €
Horaires : 10h-1h du matin.
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours

A propos de cet article

Publié le 28 août 2019 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !