Strasbourg : l’Italie chez Franchi & Pescara

Article du 24 août 2019

Marie-Joséphine, Thanasis et Sophie © GP

Si le nom – Le 2 – Franchi & Pescara – vous semble sibyllin, soyez tranquille vous n’êtes pas seul! J’ai mis moi-même mis du temps à comprendre que Marie-Joséphine Miccolis-Franchi, dont les parents tiennent la maison de glaces la plus fameuse de Strasbourg, rue des Francs Bourgeois, établie là depuis 1935, plus une table rue du Poumon, fameuse pour sa pizza (Pescara), a ouvert sa seconde table. Capito? Elle associée là avec l’exquise Sophie Gordanengo qui gère la demeure et partage l’usage des fourneaux avec le grec amoureux de l’Italie, Thanasis Roussos, jadis passé au fameux deux étoiles d’Athènes, Spondi, avant de bourlinguer ici ou là.

Pizza Margherita © GP

On comprend que la maison, avec sa belle terrasse d’été sur le canal qui bordent les institutions européennes et la proximité du tout voisin parc de l’Orangerie, fait un tabac d’enfer. Les députés du Parlement Européen n’ont que la rue à traverser pour venir goûter les idées du jour, les pâtes et risotti du moment, comme les pizzas et les poissons du jour. On fait trattoria relaxe le midi, plus gastro le soit, gelataria (ce qu’était la maison autrefois) toute la journée.

Salade Caprese © GP

Une margherita avec sa jolie tomate et ses boules de mozarella fait du bien par où elle passe, même si la pâte est un peu épaisse. Le risotto aux champignons avec son riz arborio al dente, plus girolles et parmesan, est carrément superbe. La jolie salade caprese, avec ses tomates anciennes, mozza et velouté de tomate a belle mine, même si elle pourrait être plus assaisonnée (mais avec un coup de poivre et d’huile d’olive, tout s’arrange). On est plus circonspect sur les spaghetti aglio, oglio et peperoncino, sans guère d’ail, sinon en poudre évanescente, et en piment, mais avec trop de persil (inutile).

Saltimbocca alla romana © GP

Rien de grave, certes, d’autant que le saltimbocca à la romaine, avec jambon et sauge, s’accompagnement de bien jolis légumes de saison qui rattrapent aisément les choses. Un coup de chapeau encore aux vins au verre, qui ont du corps, de la mâche et de l’esprit, sans se pousser du col, comme les rouges des Pouilles : Pietra issu de Susumaniello et du classique et délicieux Salice Salentino de Leone de Castris. Et, bien sûr, aux glaces maison, dont la gourmande coupe Amarena. Mais le tiramisu et la panna cotta ont également leurs charmes et font craquer de plaisir les députés du Parlement voisin.

Coupe Amarena © GP

Le 2 – Franchi & Pescara

8 Avenue de l’Europe

67000 Strasbourg

Tél. : 03 88 36 34 34

Horaires: 12h-15h.19h-22h.

Fermeture hebdo. : samedi, dim. midi.

Menu: 13,90 (déj., formule) €.

Carte: 30 €.

A propos de cet article

Publié le 24 août 2019 par
Catégorie : Rendez-vous, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !