Thannenkirch : un bonheur des Vosges

Article du 21 août 2019

Entrée de l’auberge © GP

Un bonheur en montagne, pile au-dessus de la route des vins – il suffit de monter en zig-zag depuis Bergheim, par une route qui serpente entre vignes et forêt, longe un château, rejoint un village enchanteur, face au Haut-Koenigsbourg dédié à « l’église de Saint-Anne », autrement dit « Sainte-Anne Kirch », devenu « Thannenkirch »: voilà ce que vous trouverez chez les Dumoulin qui tiennent cette Meunière depuis belle lurette.

Une chambre © GP

On a connu ici, il y a 35 ans, les temps modestes de Maman Frieda. Jean-Luc et Francesca ont repris, agrandi et modernisé la demeure, imaginé des chambres en verrière qui ont vue sur le château reconstruit pour Guillaume II, d’où l’on peut accomplir toutes sortes de balades en forêt: le tour de la Schwyz, celui du massif du Taennchel, qui culmine à 988 mètres, admirer, au long du village les oeuvres en bois du sculpteur Pascal Bosshardt à qui on doit notamment l’enseigne de la maison.

Le petit déjeuner au balcon © GP

On vient déjeuner vite fait le midi, patienter jusqu’à l’étape du soir (on reparlera de la cuisine sous la gouverne du fiston Thomas revenu de ses classes chez les grands, Bras, Nasti, Haeberlin), préparer l’excursion du lendemain. Voilà un lieu privilégié pour prendre le temps de visiter les halliers et les sillons secrets de l’Alsace heureuse.

L’enseigne © GP

Auberge la Meunière

30, rue Saint-Anne
68590 Thannenkirch
Tél. 03 89 73 10 47
Chambres : 61-162 €n
Site: www.aubergelameuniere.com

A propos de cet article

Publié le 21 août 2019 par
Catégorie : Coups de coeur, Voyages Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !