1

Pegomas : Metony réveille les sens

Article du 26 juillet 2019

Joel Metony © AA

Notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost,  a retrouvé Joël Metony, découvert jadis à Deauville et resurgi aujourd’hui à Pegomas … On l’écoute et on le suit.

Ravioles du Royans aux sot-l’y-laisse © GP

C’est une métonymie de dire que Joël Metony est un excellent chef. Multi expérimenté, il a eu la chance de faire son apprentissage auprès d’Olivier Roellinger à Cancale et Marc Meneau à Vézelay, deux figures incontournables de la gastronomie. C’est à travers l’hexagone que ce Guadeloupéen voyageur a façonné son parcours professionnel, Chez Flo à Paris, l’Annexe à Trouville, l’Auberge du Dauphin le Breuil-en-Auge avec celui-qui fut son beau-père Régis Lecomte, chef au Jardin des Remparts à La Cour d’Alsace, Obernai, sous-chef de son compatriote antillais Marcel Ravin au Blue Bay du Monte-Carlo Bay.

Onctuosité d’avocat au tourteau © AA

Ayant eu lui-même, à une période de sa vie et durant cinq ans, animé son propre restaurant Les Alizés à Deauville, Joël a décidé, la quarantaine passée, de venir se poser à huit kilomètres de Cannes dans le centre-ville de Pegomas dont il aime l’ambiance relax et l’esprit de vrai village provençal. Depuis février dernier, il a repris le restaurant l’Olivette qui est devenu par ses soins le bien nommé L’Éveil des Sens.

Filet de rouget effleuré © AA

L’extérieur pourrait être trompeur, car c’est dedans que ça se passe et même très bien ! La salle est coquette et la terrasse, un plus bien appréciable pour trinquer à la bonne vôtre. Joël Metony, assisté du jeune Nicolas, y met tout son cœur et sa générosité pour délivrer des assiettes qui métissent la cuisine méditerranéenne d’exquises touches exotiques, aussi bien îliennes qu’asiatiques avec un faible pour le Japon à faire briller les papilles.

Le poulet boucané © AA

Pour les amateurs exigeants, il y a l’onctuosité d’avocat au tourteau, la salade César à sa façon, ou la thaï au thon frais, les ravioles du Royans au sot-l’y-laisse, le filet de rouget effleuré légumes détox, l’effeuillé de cabillaud sauce tomate exotique et bien sûr un succulent poulet boucane retour des Dom Tom, sans oublier parmi les finales sucrées une gaufre dont vous vous souviendrez. Vous apprécierez aussi le service tout en gentillesse tahitienne de Rosita. Si vous cherchez de l’originalité et de la sensorialité sans vous ruiner, cette nouvelle pépite gourmande va vous séduire.

Gaufre gourmande ©  GP

L’Éveil des Sens

412 boulevard de la Mourachonne

06580 Pegomas,

Menus : 24 € (formule), 28.50 € et 11€ (enfant)

Carte : 39€

Fermeture hebdo : Samedi midi, dimanche soi et lundi.

A propos de cet article

Publié le 26 juillet 2019 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Pegomas : Metony réveille les sens” : 1 avis

  • coupier madeleine

    la notoriété de cet établissement se traduit uniquement en positif par le « bouche à oreille »…
    j’ai fini par le tester à mon tour et j’en ai été plus que ravie.
    tous les aliments sont sublimés par une habile alchimie et une présentation artistique.
    je languis de retourner « essayer » d’autres plats quoiqu’il me sera difficile de prendre quelque chose de différent
    vu que mes papilles rêvent encore de retrouver ces saveurs délicieuses.
    je ne peux en parler qu’au superlatif !
    et je suis fière d’avoir dans mon petit village un restaurant gastronomique d’une telle qualité.
    je rajouterais également que le chef, joel Mettony m ‘étonna !!! (et un plus un jeu de mot…lol)
    avec de plus un accueil très chaleureux, on ne peux qu’avoir envie de recommander « l’éveil des sens »

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !