Cannes : Éric Houard fait son festival

Article du 20 juillet 2019

Eric Houard et Franco Forte ©  AA

Nouvelle donne à Cannes pour une table tranquille. Notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost, est aux premières loges pour nous en parler…

La terrasse © AA

Depuis fin mai, le chef Éric Houard a repris l’Eponyme, restaurant situé dans une rue tranquille à deux pas de la rue d’Antibes et du parking du commandant Lamy. L’atmosphère y est chaleureuse avec un côté galerie d’art, des œuvres exposées en salle et au salon cosy du premier. La terrasse est idéalement exposée même par temps de canicule.

Céviche de pêche locale, guacamole © AA

Tout petit, la curiosité d’Éric a été attirée par les senteurs et les saveurs des mets que préparaient ses parents. C’est dans sa Normandie natale qu’il entre à l’école hôtelière avant de commencer un apprentissage qui l’a beaucoup influencé chez Régis Lecomte au Dauphin du Breuil en Auge. Ce fut ensuite Le Moulin de Mougins de Roger Vergé, avec Serge Chollet, Daniel Desavie, Philippe Jourdin puis Alain Llorca qui reprit l’affaire et qu’Éric suivra au Juana, puis à La Colle-sur-Loup.

Carpaccio de melon et pastèque, chutney de fruits © AA

Le voilà en fin à son compte et, dès l’ouverture, le bouche-à-oreille a fonctionné, attirant les gourmands d’ici et d’ailleurs. Qui sont également les producteurs locaux, qui ont là toute leur place: huile d’olive du Moulin Baussy à Spéracèdes, pains de Jean Luc Pelé à Cannes, produits marins des Pêcheries de Menton pour les, viandes de la Boucherie Agricole de Cannes, courgettes et fleurs de courgette de Jean-Charles Orso à Mouans-Sartoux, et fromages de chèvre de la chèvrerie Monteiro à Peymeinade.

Epaule d’agneau confite, purée de pomme de terre © AA

Éric Houard concocte une franche cuisine méditerranéenne, familiale et colorée, avec une pointe de « corsitude », souvenir des nombreux séjours qu’il a fait dans l’île de Beauté. On se régale chez lui à coup de planche de charcuterie corse de Simon Muracciole à se partager, de ceviche de pêche locale, de carpaccio de melon et pastèque, chutney de fruits rouges, sorbet melon, d’une épaule d’agneau confite, purée de pommes de terre et son jus parfumé au thym. Et on termine les plaisirs de la table autour d’une coupe mojito glacée, espuma de menthe.

Coupe mojito glacée, espuma de menthe © AA

Le service est assuré par Franco Forte, un maître en la matière et la manière. Il a eu un parcours parallèle avec le chef, car ils se connaissent et s’apprécient depuis belle lurette. Vous serez vite conquis par sa gentillesse et sa célérité. Cannes vient de s’enrichir d’une belle étape gourmande qui respire pleinement le « fait maison ».

Decor © AA

L’Éponyme

4, rue de Bône

06400 Cannes

Tel. 04 93 99 48 71

Menus : 24€ (formule déj. sem), 36, 46€

Horaires: 12h – 13h30.19h-22h.

Fermeture hebdo : dimanche et déj. sf mars et mercredi

Site : www.leponyme-cannes.com

 

 

A propos de cet article

Publié le 20 juillet 2019 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !