Monaco : mains et merveilles à l’Odyssey

Article du 7 juillet 2019

 

Eric Bouchenoire, Christophe Cussac et Rodrigo de la Calle © AA

L’une des jolies actus de l’été, à Monaco: celle du « quatre mains » végétalien de l’Odyssey au Métropole, unissant Christophe Cussac et Rodrigo de la Calle. Notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost, nous dit tout …

Les tables de l’Odyssey © AA

Christophe Cussac, chef exécutif de l’Hôtel Métropole Monaco, a invité le chef Rodrigo de la Calle du restaurant étoilé à Madrid « El Invernardo » (l’un des cinquante meilleurs restaurants écologiques au monde selon le Washington Post), à prendre en charge, en juillet et août, les dîners du mardi au samedi. Dans son établissement madrilène, imaginé comme une serre (d’où son nom), doté de deux bars et d’une salle aux cinq tables de quatre, il y sublime les légumes dans leurs qualités premières.

Ail noir et rutabaga © AA

Sa participation depuis 2014 au sein du laboratoire Joël Robuchon fut une l’étape essentielle qui a fortement influencé la suite de son parcours professionnel. Joël Robuchon prévoyait dans la cuisine du futur, le terroir et les légumes y auraient une part plus qu’importante. Rodrigo en a fait son credo après une rencontre avec des botanistes alors qu’il officiait comme chef exécutif des cuisines de l’Hôtel Huerto del Cura à Alicante, Espagne. Il se passionne alors pour les légumes oubliés ou inconnus en les incorporant dans ses créations et en 2000, naît son concept de « gastro botanique ».

Céleri rave, champignons, pommes de terre, cāpres © AA

Il anime deux autres restaurants, le Paella Power à Madrid et le Puerta 20 à Pékin (l’un des cinquante meilleurs restaurants occidentaux en Chine selon le magazine Food and Wine en 2017). La clientèle du Métropole et celle de l’extérieur vont pouvoir découvrir sa surprenante et goûteuse gastronomie végétale dans un menu servi au restaurant Odyssey situé au bord de la piscine. Attendez-vous à des savants mariages végétaux. Tels le pain à la tomate, aved chou chinois et huacatay (herbe aromatique des Andes), épinards et kale (chou frisé), le céleri rave-champignons-pommes de terre et câpres, tomate et courgettes, poivrons et fleurs de courgettes, la betterave et pomme, oignon et caroube, ail noir et rutabaga, les poireaux et blettes, riz et shimeji (champignon japonais), patate douce-courge et fromages. En dessert, tomate et fraise, cacao et main de bouddha, melon et phycocyanine (le pigment bleu de la microalgue spiruline) font des étincelles.

Poireaux et blettes ©  AA

Des boissons originales accompagnent chaque plat dont de l’hydromiel, une autre à base de goji-enoki et une qui serait l’ancêtre de la sangria. L’on pourrait sans nul doute revoir le dosage de certaines un peu trop sucrées. Voilà, en tout cas, un menu sensation à goûter dans un lieu d’exception.

Poivron et fleurs de courgettes © AA

L’Odyssey à l’hôtel Métropole

4, avenue de la Madone

98000 Monte-Carlo

Monaco

Tél. +377 93 15 15 56

Menu : 139€ (boissons comprises)

Site: www.metropole.com

Fermeture hebdo : déj., dimanche, lundi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Odyssey à l’hôtel Métropole 4, avenue de la Madone 98000 Monaco

Tél. +377 93 15 15 56

Carte : 65 €

Site: www.metropole.com  

Fermeture hebdo : Dim. Lundi

A propos de cet article

Publié le 7 juillet 2019 par
Catégorie : Actualités, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !