La Garde : les nuits douces du Château d’Orfeuillette

Article du 9 juillet 2019

Façade © GP

En lisière du l’Aubrac et du Gévaudan, en ligne de mire sur les monts de la Margeride, à deux pas de la sortie 32 de l’A75 qui relie Montpellier au Puy et à Clermont-Ferrand, c’est à dire au milieu de nulle part et près de tout, voilà un château dans son domaine. Il y avait là, dès le XVe siècle un relais de chasse, mué peu à peu en demeure seigneuriale avec ses tours, sa façade grise, son parc de 12 ha, dont Théophile Roussel, homme politique, médecin, humaniste, protecteur de l’enfance, fit un lieu majestueux avec ses coins salons avec vitraux, dessinant le jardin paysager, imaginant de vastes cheminées.

Vue sur le parc, la piscine et le Gevaudan © GP

Fin de jour sur le château © GP

Depuis 2010, Christophe Brunel, dont la famille possédait le Rocher Blanc, établi, non loin, depuis 1904, a rénové le lieu avec un soin constant, imaginant des chambres et suites à thème, entre glamour et romantisme, coin salon dans les toujours, salles de bain avec jacuzzi, mobilier moderne et cheminées sur le mode Art nouveau, liant ancien et contemporain avec habileté. Le salon de réception dans les tons blancs étonne et surprend, avec une note de gaieté insolite. On peut se promener, profiter des bois et de la rivière. Mais aussi prendre la mesure du paysage alentour.

Une chambre © GP

Salon d’une suite © GP

Déjeuner non loin dans un buron, sur le plateau de l’Aubrac, rendre visite aux vieux villages de Nasbinals et Saint-Urcize, filer, côté Cantal, vers le barrage et le belvédère de Grandval, ne pas louper le viaduc de Garabit, chef d’oeuvre signé Eiffel et datant des années 1880. Avec sa belle table, dite le Théophile, dont on reparlera et son annexe du Rocher Blanc, face à laquelle la Grange à Bulles, avec sa piscine intérieure et ses salles de massage ou de relaxation, voilà une belle étape lozérienne qui donne à redécouvrir un coin de la Belle France presque oubliée.

Rivière et forêt dans le parc © GP

Viaduc du Garabit © GP

La Château d’Orfeuillette

La Garde

48200 Albaret-Sainte-Marie

Tél. : 04 66 42 65 65

Chambres : 120-235 €.

Site : www.hotels-brunel.com/fr

A propos de cet article

Publié le 9 juillet 2019 par
Catégorie : Coups de coeur, Voyages Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !