La Garde : comme autrefois, mais aujourd’hui, au Rocher Blanc

Article du 10 juillet 2019

Façade © GP

C’est le berceau de la famille Brunel, qui reçoit là, côté Lozère, sur le plateau de l’Aubrac, et non  loin de la sortie autoroutière, depuis 1904. La maison a été redécorée de façon contemporaines avec goût par l’arrière petit-fils Christophe. La façade de pierres grises du pays a gardé le look d’avant. La déco été revue avec humour, les tables couvertes de vieilles pubs drôlatiques, les chaises tapissées façon peaux de bête.

Terrine de saison © GP

Les menus ont l’esprit d’ici, les prix sont doux, la carte des vins joue la région et guère loin (le château du Cèdre en cahors, l’Hospitalet en Languedoc). Côté mets, on se régale de pyramide de charcuteries, terrine de légumes (aubergines et poivrons) au fil de la saison, pavé de truite rose, faux-filet d’aubrac, tête de veau sauce gribiche, pintade farcie sauce crème ou encore coupetade lozérienne, sorte de clafoutis local aux pruneaux flanqué de sa glace verveine.

Tête de veau © GP

On n’oublie pas au passage le délicieux flan de foie gras au bacon servie en amuse-bouche, ni le plateau des fromages d’Auvergne et d’ailleurs, le service enlevé du jeune Simon Szafran, l’ambiance douce, le bar à l’ancienne, le billard, la cave sous verre. Chambres standard et d’autres « à thème », plus un spa dans une « cabane à bulles ».

Service du fromage © GP

Coupetade lozérienne © GP

Le Rocher Blanc

32, Rue du Gévaudan

48200 La Garde

Tél. : 04 66 31 90 09

Chambres: 95-127 €.

Menus: 25, 29, 34 €.

Carte: 35 €.

Site : www.hotels-brunel.com/fr/le-rocher-blanc.

A propos de cet article

Publié le 10 juillet 2019 par
Catégorie : Restaurants, Voyages Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !