Dans le secret des plus belles tables de France – Le Parisien.fr – 22 avril 2010

Article du 24 avril 2011
Les plus belles tables de France

Les plus belles tables de France

C’est un des événement de cette fin de cette fin du mois d’avril. Le livre «les plus belles tables de France» qui est disponible dans les bacs depuis cette semaine, recense une quarantaine des meilleurs restaurants de France, décryptées, analysées par Gilles Pudlowski. Cet écrivain et journaliste gastronomique renommé publie, chaque année, le Pudlo Paris et ses versions en province.

Il connaît donc bien ces grands chefs qui portent haut l’image de la gastronomie française et qu’il a revisitée avec son complice de trente ans Maurice Rougemont.

Tous deux proposent aux amateurs de grande cuisine de faire le point sur ces tables qui font rêver, rien qu’à leur nom : Lasserre, le Pré Catelan, Paul Bocuse, Pierre Gagnaire, Anne-Sophie Pic… «Nulle part ailleurs, ni à New York, ni à Londres, ni à Tokyo, ni à Sydney vous ne trouverez des tables plus splendides, des chefs plus créatifs, des mets plus savoureux, des odes à la création plus justes, des hymnes à l’art de vivre plus convaincants», avertit Gilles Pudlowski, qui plaide pour une totale impartialité : «Voila non pas nos quarante tables préférées, mais bien celles qui nous offrent du rêve, de la légende et du mythe à tous les étages», prévient-il.

Du goût, des parfums, des saveurs, du talent que quelques privilégiés ont pu tester lors de la soirée de présentation de ce livre, parmi lesquels l’ambassadeur des Etats-unis en France, fin connaisseur de la gastronomie française. De leur voyage gourmand, Gilles Pudlowski et Maurice Rougemont ne sont pas revenus les mains vides. Ils ont picoré ici et là quelques recettes des plats emblématiques de ces restaurants dont ils livrent les secrets de fabrication au lecteur. A lui de se lancer donc dans la réalisation de la soupe aux truffes V.G.E, créée par Paul Bocuse pour l’Elysée lors de la remise de la Légion d’Honneur par Valéry Giscard d’Estaing.

A moins de préférer tenter le feuilleté de langoustines à la fondue d’aubergines, marinade d’herbes et caviar d’Aquitaine du Château de Beaulieu ou bien encore le mezzaluna à la truffe et au parmesan de la Maison Troisgros… Bref, il y a de quoi se faire plaisir et de mettre ses capacités de chefs à l’épreuve.

Les plus belles tables de France, chez Flammarion, 40 euros

Article du 22 avril 2010 publié sur Le Parisien.fr disponible en ligne ici

A propos de cet article

Publié le 24 avril 2011 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !